Publicité

Article

10 raisons d’ouvrir un compte Twitter (enfin!)

Alexandre Carlier

Publié

Twitter, the place to be? Probablement, vu le nombre de personnes qui traînent sur le site de micro-blogging par excellence. Mais au fond, a-t-on tous besoin de Twitter? Devra-t-on tous un jour ou l’autre être forcément connecté à Twitter pour être dans le coup ou pour tout autre raison? Faut-il avoir une légitmité pour ouvrir un compte?

OnSoftware vous propose 10 bonnes raisons de se lancer sur Twitter. Il y en a forcément une qui vous convient et qui vous donnera l’occasion d’enfin ouvrir votre compte.


1. Je veux être au courant avant tout le monde

Depuis l’arrivée de Twitter sur le web, les journalistes ne sont plus systématiquement à la source des bonnes informations. Le petit oiseau est tellement répandu qu’il est forcément dans la poche d’un témoin proche de l’info qui a vu telle personnalité se faire embarquer par la police ou tel évènement incroyable.

Bien souvent, d’ailleurs, les médias traditionnels se servent de Twitter pour dégoter certaines news (notamment en matière d’info people), avant de les vérifier puis de les publier. Les photos prises sur l’instant sont du pain béni d’ailleurs, comme l’avait été celle de cet avion atterri en catastrophe sur l’Hudson River, à New York en 2009. Pour être informé en priorité, c’est définitvement un endroit à surveiller.

2. J’ai un blog ou un site, et je veux en faire la promo

Les grandes marques ont toutes (ou presque) un compte Twitter, qu’il s’agisse d’une entreprise classique ou d’un site internet célèbre. C’est l’idéal pour mettre en avant son contenu et diffuser son travail au plus grand nombre, en espérant que cela retienne l’attention de certains adeptes du sujet traité.

Bien entendu, son nom suffit à une grande marque pour attirer le chaland. Pour faire la promo de votre blog naissant, il vous faudra sans doute un peu de patience et de temps pour vous lier à des utilisateurs susceptibles d’être intéressés par votre contenu et de le relayer ensuite. La rançon de la gloire en quelque sorte.

3. Je veux suivre la vie des stars

Certains s’en sont fait une spécialité: suivre la vie des stars ou d’une vedette en particulier. Lady Gaga, Ashton Kutcher ou Jamel Debbouze sont des adeptes du tweet en toutes circonstances, pour le plus grand bonheur de leur “followers”. Il suffit de suivre pour être au courant de sa vie, ses pensées, sa tournée.

Les footballeurs font aussi recette sur Twitter puisque de nombreux professionnels ont un compte officiel qu’ils alimentent eux-même. De quoi dégoter quelques perles amusantes ou être surpris par les discussions inattendues des stars de la planète foot. A noter que certains sites en font une rubrique récurrente depuis peu.

4. C’est bien mieux que Facebook

Se connecter à Facebook pour suivre l’activité de ses amis, c’était marrant au début. Mais cela ne m’a pas apporté que des bonnes choses. Par exemple, j’en ai marre de devoir refuser 5 invitations à participer à des jeux en ligne chaque jour (Non, je ne veux pas te vendre des carottes, ni faire partie de ton gang!). Et je ne parle même pas des photos compromettantes postées par des amis qui pensaient me faire rire mais qui ne savaient pas que ma belle-mère faisait partie de mes contacts…

Finalement, Twitter est un Facebook qui se contente de l’essentiel: partager des liens, des infos et ses états d’âmes. Pas de parasites autour.

5. Je veux me faire de nouveaux amis

Si Facebook n’est bien souvent utilisé que pour recréer ses cercles d’amis réels dans un espace de partage virtuel, Twitter paraît plus ouvert vers l’extérieur. En effet, le réseau social au petit oiseau ne délivre que très peu d’informations personnelles et permet donc de s’ouvrir aux inconnus sans craintes. Parfois, c’est même recommandé.

Ici, un utilisateur avec qui je partage les mêmes centres d’intérêt, là, un autre qui me fait rire à chaque fois avec ses messages, Twitter est un espace d’échange plus vaste que Facebook où l’on se sent davantage invité à parler avec autrui. De quoi rapidement tisser des liens virtuels, voire plus si affinité.

6. J’en ai marre d’être un has been

Tous vos amis sont sur Twitter et commencent à parler un langage que vous ne comprenez pas ou parlent de sujets qu’ils ont échangé sur le réseau sans vous. Ras le bol d’être considéré comme le loser de la bande. Même si vous n’avez rien à dire, rien à partager, vous allez créer un compte Twitter, juste pour dire que vous en avez un.

Au pire, vous suivrez rapidement les Trend Topics (sujets à la mode) pour voir si quelque chose vous plaît, avant de ne probablement plus jamais vous y connecter. Attention cependant, des personnes peuvent avoir envie de vous suivre parce qu’elles vous trouvent sympa dans la vraie vie et être affreusement déçu de voir que votre compte est une coquille vide. Alors: loser ou mytho?

7. Maman ne surveille pas ce que je fais

Facebook est malheureusement à la portée de tous, et c’est parfois impossible de dire “non” quand votre mère, votre père ou votre tante vous demande d’être son ami, harmonie familiale oblige.

Twitter conserve encore cette part d’inaccessibilité qui rebute la génération de nos parents, avec ces codes propres et son interface pas vraiment user-friendly au premier abord. De quoi vous permettre de vivre la vie virtuelle que vous voulez, peut-être éloignée de ce que vous êtes dans la vraie vie, sans craindre pour votre réputation en famille.

8. Je cherche quelque chose de précis: un emploi, l’amour, etc.

Si vous avez les bons mot clés, les bonnes expressions, voire les bons hashtags, Twitter peut muer en une véritable plate-forme de petites annonces ambulante, en mouvement perpétuel. Le champ de recherche peut être d’une redoutable efficacité.

De nombreux projets indépendants ou de grosses boîtes profitent de leur réseau pour passer une offre d’emploi telle une bouteille à la mer, relayée par leurs abonnés. De même, certaines personnes se lamentent de toujours être seul(e)s alors qu’il ne le méritent pas. Une bonne occasion pour nouer un contact et voir ce que l’avenir vous réserve. Le concept de petite annonce est déclinable à l’infini. Si vous cherchez un logiciel, une nouvelle voiture ou un chiot, il suffit de bien chercher et d’avoir de la chance.

9. Je me sens joueur et créatif #hashtag #140caractères

Que vous soyez du genre poétique ou que vous aimiez le défi, Twitter peut être un formidable terrain de jeu pour ceux qui veulent exprimer toutes sortes d’idée. Il faut dire que les codes qui le régissent permettent quelques fantaisies. Le hashtag par exemple permet d’ajouter une info ou une note personnelle qui enrichit le message principal. Il existe 1000 façons de le rendre humoristique. Par exemple: “Pour qui voter en 2012 ? #onsenfout”

De plus, Twitter est restreint en espace. Il n’offre que 140 caractères pour exprimer une idée. Seuls les plus imaginatifs s’en sortiront. En faites-vous partie?

10. C’est plus pratique à emporter

Quand on est témoin d’un évènement et que l’on veut partager l’information le plus rapidement possible, rien de tel que Twitter. En effet, les applications mobiles pour iPhone, Android, Windows Phone ou BlackBerry sont très légères et n’ont pas besoin de charger des effets graphiques inutiles pour être fonctionnelles.

Connectez-vous à la 3G, ouvrez, tweetez, c’est posté.

Etes-vous d’accord avec ces points ou pas du tout? Connaissez-vous d’autres raisons qui peuvent justifier l’ouverture d’un compte Twitter? Et vous, pourquoi avez-vous ouvert le votre? Votre avis nous intéresse dans les commentaires de ce billet.

Vous aimerez aussi