Apps Chrome pour Android et iOS : c’est parti pour la grande invasion Google !

Apps Chrome

Les apps Chrome sont déjà disponibles sur Windows, Mac et Linux par le biais de Google Chrome. Bientôt, elles arriveront aussi sur Android et sur iPhone. Et ce sera l’invasion.

Les applications de Chrome sont des sites Web emballés. Elles sont pratiquement indépendantes du navigateur et peuvent accéder au matériel de votre appareil (par exemple, la caméra). Vous pouvez les tester sans devoir les installer, stocker les données dans le nuage Google, mais aussi travailler hors connexion. Pour les utilisateurs, elles sont très pratiques : elles gardent leurs données à portée de main et il suffit de se connecter à Google pour en profiter.

Un principe attirant, mais une part d’ombre bien présente

Le coût de développement d’une application Chrome est beaucoup plus réduit que celui de trois ou quatre applications natives. Le programmateur ne doit plus tenir compte des particularités d’Android, iOS et Windows, il doit seulement passer par le Web. Ainsi, les applications Chrome déplacent l’attention depuis les plateformes vers les formats qui, dans le cas de Google, sont Chromebook, Nexus et Glass.

L'app Chrome la plus significative est celle qui permet de stocker des données

L’app Chrome la plus significative est celle qui permet de stocker des données et de communiquer par le biais de Google. Même si elles s’installent comme des applications et semblent indépendantes, avec leurs icônes de lancement, les applications Chrome font partie du même écosystème : elles sont connectées à Google et promues par Google, qui n’hésite pas à monétiser le trafic généré par de la publicité et des achats.

Les apps Chrome, le “virus” qui s’infiltre sur nos marchés

Pour le moment, les applications Chrome décentes sont rares et de qualité variable, mais Google ne fait que se mettre en position. À travers Chrome et Google Play Services, Android aide les applications à quitter le bureau et à infiltrer d’autres marchés, une stratégie analogue à celle du Cheval de Troie.

Google Play Services, le "cheval de Troie" sur lequel Google fonde sa nouvelle stratégie

Google Play Services, le “cheval de Troie” sur lequel Google fonde sa nouvelle stratégie

Pour fonctionner, la manœuvre de Google sera d’arriver sur le marché des applications comme iTunes Store ou Windows Store et faire partie d’un marché d’applications plus vaste ainsi que d’un Internet dominé par Google. Après tout, le format des applications Chrome s’adapte à n’importe quelle plateforme.

À mon avis, il ne sera pas étonnant de voir Apple retirer Chrome d’iTunes. Mais les blocages génèrent toujours du mécontentement. L’unique manière de contrer le “virus Chrome”, pour Microsoft et Apple, est d’arriver à des accords d’exclusivité et une expérience d’utilisateur que Chrome, pour le moment, n’est pas en mesure de fournir.

Que pensez-vous de l’arrivée des apps Chrome sur Android et iOS ?

A lire aussi :

Article original écrit par Fabrizio Ferri-Benedetti – Softonic.com. Adapté de l’espagnol.

Commentaires en cours de chargement