Publicité

Article

PRISM: Apple donne des précisions sur les données communiquées

Pierre Vitré

Publié

Face aux révélations la semaine passée sur le programme de surveillance PRISM de la NSA et du FBI, Apple communique et rassure ses utilisateurs.

Apple a notamment révélé les informations qu’il révèle au gouvernement. La firme de Cupertino a également pris le temps de rappeler que la société ne prévoit pas que le gouvernement ait un accès direct à l’un de ses serveurs. Pour que les données soient libérées, un organisme gouvernemental doit avoir une ordonnance d’un tribunal.

Au cours des six derniers mois, Apple a reçu entre 4.000 et 5.000 demandes du gouvernement américain pour accéder aux informations des utilisateurs. Une majorité de ces demandes provenaient de la justice américaine qui tente de traquer les voleurs ainsi que les personnes disparues. Apple cite également la prévention du suicide comme une raison de communiquer les informations des utilisateurs au gouvernement.

Apple a souligne qu’il dispose d’une équipe juridique pour étudier chaque demande afin de s’assurer que l’information demandée est “appropriée”. S’il y a des inexactitudes et des incohérences, Apple refuse de répondre à cette demande.

Plus tôt cette semaine, Apple avait déjà précise que FaceTime et iMessage n’étaient pas vulnérables à un espionnage de la NSA puisque ces services sont cryptés de bout-en-bout. Étant donné l’ampleur du scandale, nous nous attendons à ce que de plus en plus d’entreprises communiquent publiquement sur les données remises au gouvernement.

Via (Apple)

Vous aimerez aussi