Viber piraté par l’Armée Electronique Syrienne (pro Bachar el-Assad)

Viber piraté par l’Armée Electronique Syrienne (pro Bachar el-Assad)

L’armée électronique syrienne (SEA) a revendiqué aujourd’hui avoir piraté la base de données de la célèbre application de messagerie Viber, concurent de Skype et WhatsApp.

La Syrian Electronic Army (SEA) n’en est pas à son coup d’essai en matière de piratage. Déjà connu pour avoir hacké plusieurs comptes Twitter, ce groupe de pirates informatiques, pro Bachar el-Assad, a réussi à avoir accès aux adresses électroniques, aux numéros de téléphone et à d’autres informations sur les employés et les utilisateurs de Viber.

Les attaques de ce groupe ont été de plus en plus fréquents, avec des hacks sur l’agence Associated Press, The Guardian, BBC et Al Jazeera. Même Tango, la plate-forme de chat, a récemment été piraté par la SEA.

La raison de ce hack est simple. La SEA pense que Viber est utilisé pour espionner mais le motif va même plus loin que cela. La SEA est persuadée de la connivence de Viber avec Israël (“Israeli-based”), indiquant ainsi que le hack est du aux tensions entre la Syrie et Israël.

Les informations volées de Viber semblent être basiques comme l’adresse IP, les numéros de téléphone, les versions des systèmes d’exploitation et les versions logicielles de Viber. Si l’on se fie à la capture d’écran publiée par la SEA, les informations récupérées ne semblent pas être trop sensibles.

Viber, via 9to5Mac, a reconnu le hack mais a tenu à minimiser l’importance de celui-ci. “Il est très important de souligner qu’aucunes des données utilisateurs sensibles n’ont été exposées et que la bases de données de Viber n’a pas été piratée”.

L’attaque semble avoir été effectuée via la méthode simple de phishing. Un employé de Viber s’est fait prendre au piège en cliquant dessus. Cela a ensuite donné un accès au “hacker” au panneau de support client de Viber au système d’administration.

Via (9to5Mac)

Lire aussi:

Apple: son site pour les développeurs a été piraté!

Les forums d’Ubuntu piratés: 1.8 millions de comptes concernés!

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Articles les plus récents

Top téléchargements