A vendre: BlackBerry, dans l’état, faire offre…

A vendre: BlackBerry, dans l’état, faire offre…

BlackBerry jette l’éponge. Tout du moins, c’est ce qui en ressort après lecture du communiqué de la marque. La société canadienne propose 3 solutions pour envisager l’avenir: un rachat, un partenariat avec une autre entreprise ou la recherche de nouveaux moyens de financement.

Plus qu’une stratégie claire, le communiqué de BlackBerry semble être un appel à l’aide. On peut désormais affirmer cela: l’avenir de BlackBerry est en grave danger. Il y avait encore de l’espoir après la présentation des nouveaux terminaux BlackBerry 10 il y a quelques mois et la nomination d’Alicia Keys en directrice de la création.

Le résultat, malheureusement, peut être décrit aujourd’hui comme un échec. Android, iOS et Windows Phone sont sur le podium alors que le BlackBerry 10 détient seulement 2,9% de part de marché et perd de plus en plus de terrain.

Quelles options alors pour BlackBerry?

Thorsten Heins, dirigeant de la société, doit prendre un engagement pour l’avenir. BlackBerry pourrait permettre à d’autres fabricants de développer des téléphones avec BlackBerry 10. BlackBerry a déjà fait un premier pas en développant BlackBerry Messenger pour Android et iPhone.

Car contrairement à Nokia, qui a renoncé à son système d’exploitation pour se concentrer sur Windows Phone, il semble que BlackBerry souhaite toujours exister sous la forme d’un OS mobile. Bien sûr, si une compagnie externe entre en scène, celle-ci pourrait changer complètement l’image du groupe.

Dans tous les cas, l’avenir est guère optimiste. L’exemple récent de la vente de WebOS par Palm à HP en témoigne. WebOS n’a pas survécu plus de quelques mois et est désormais en open-source à l’abandon…

Via (Market Wired)

Commentaires en cours de chargement