Pourquoi je n’utilise plus Microsoft Word et pourquoi devriez-vous en faire autant?

Pourquoi je n’utilise plus Microsoft Word et pourquoi devriez-vous en faire autant?

, un de nos journalistes, vient d’annoncer son divorce d’avec Microsoft Word. Pourquoi la fin de cette love story?  Et pourquoi vous devriez peut-être l’imiter? Voici ses arguments.

J’écris ces mots dans Google Drive. Ensuite, je les publierai sur Softonic. Et à aucun moment je ne devrai passer par Word. En fait, depuis des mois, j’ai complètement délaissé Microsoft Word.

La majeure partie de mes besoins sont couverts par les applications dans le nuage comme Google Drive, Evernote et WordPress. Word ne m’est utile que pour ouvrir des formulaires, relire des textes nécessitant des changements ou pour les documents à la structure complexe.

Par ailleurs, les tâches qui sont traditionnellement dévolues à Word, comme la vérification orthographique, sont bien meilleures sur Google Drive, par exemple. Peut-être parce que Google se nourrit des milliards de sites Internet qu’il recense ?

Quelque chose me dit que Word a mal vieilli et que son récent lifting arrive trop tard pour le sauver de l’immobilisme dans lequel il s’est installé.

Aux USA, Google Drive comptabilise plus de recherches que Microsoft Word (données issues de Google Trends)

Aux USA, Google Drive comptabilise plus de recherches que Microsoft Word (données issues de Google Trends)

Word reste fidèle à ses origines… peut-être un peu trop

J’ai commencé à utiliser Word en 1994. A l’époque, la version 6.0 disposait de tous les outils nécessaires à la mise en forme d’un texte. Word 6 était simple et rapide et comprenait seulement deux barres de boutons et une barre de menu. Word était un éditeur parfait pour les utilisateurs qui ne voulaient pas se compliquer la vie et son apparence était en adéquation avec les autres utilitaires de Windows de l’époque.

Word 6 était simple et rapide et comprenait seulement deux barres de boutons et une barre de menu.

Dix ans plus tard, Word n’a pas changé. La version de 2003 a introduit plusieurs touches de couleur inquiétantes, mais la barre d’outils est toujours là, et surtout, Clippy a disparu. Ce petit assistant Office a rendu fous de nombreux utilisateurs depuis Word 97 et a été désactivé par défaut sur Word Xp.

La version de 2003 a introduit plusieurs touches de couleur inquiétantes

Le grand traumatisme vient de la version 2007 et de son ruban. La quantité de boutons, le fond coloré et le manque d’espace ont généré beaucoup de plaintes de la part des utilisateurs. Mais nous nous sommes vite habitués, en partie grâce à la version 2010, qui a permis de personnaliser le ruban. Word 2013 est enfin revenu aux sources et a refait du document l’objet principal du programme.

 Word 2013 est enfin revenu aux sources et a refait du document l'objet principal du programme

Peu de changements entre 1991 et 2013 : Word est revenu à la pure édition de textes

Google Drive et Evernote sont plus simples et mieux connectés

La version 2013 de Word, qui est à mon sens la meilleure jusqu’à présent, est arrivée trop tard pour inverser la tendance qui pousse les utilisateurs à migrer vers les services en ligne. Les applications de bureautique ont été remplacées par les applications mobiles : Google Drive et Evernote offrent la possibilité d’éditer du texte dans un navigateur, sur mobile et sur tablette.

Google Drive et Evernote sont plus simples et mieux connectés

Dans tous les cas, les applications sont simples, indispensables et surtout, connectées. Etant basés dans le nuage, tant Evernote que Drive facilitent le travail en équipe, améliorent la sécurité des données et incarnent une avancée majeure : ces programmes nous évitent d’envoyer des courriers électroniques ou de devoir passer par des clefs USB pour transférer des fichiers d’un ordinateur à un autre.

Ajouter Drive et Dropbox à Word 2013, c'est possible

Pour ajouter Drive et Dropbox à Word 2013, vous devez utiliser cette petite astuce

Un autre facteur important est la liberté que procurent Drive et Evernote quand il s’agit de travailler sur des systèmes d’exploitation différents. Pour télécharger un document dans le nuage, Drive ne nécessite aucune installation : j’ouvre un navigateur (sur Mac, Linux ou Android) et j’ai accès à mes documents.

La crise concerne toute la bureautique traditionnelle et pas seulement Word

Microsoft paie cher son incapacité à s’adapter : il a perdu des parts de marché en matière de bureautique. On peut parler d’une décennie perdue, qui se manifeste par l’utilisation de moins en moins fréquente de Word. Certains se demandent si Microsoft ne devrait pas convertir Office en un produit gratuit pour tous.

Word Web App émule entièrement l'interface de Word 2013

Word Web App émule entièrement l’interface de Word 2013

Toutefois, même avec un Office entièrement gratuit, je ne vois pas pourquoi les utilisateurs se tourneraient à nouveau vers Word. Ils n’abandonnent pas Word pour LibreOffice, mais pour Drive et Evernote. Word doit trouver une présentation originale, plutôt que de constituer une énième copie d’éditeur de textes.

Que pensez-vous du déclin de Microsoft Word et des programmes de bureautique ?

Articles recommandés :

Article original écrit par Fabrizio Ferri-Benedetti – Softonic.com. Adapté de l’espagnol.

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Articles les plus récents

Top téléchargements