Publicité

Article

4,6 millions de comptes Snapchat piratés: la sécurité de l’application en cause

Baptiste Brassart

Baptiste Brassart

  • Mise à jour:

Malgré de premières mises en garde de la part de hackers et spécialistes de la sécurité informatique, Snapchat a finalement été piraté. Au total, ce sont plus de 4,6 millions de comptes qui ont été touchés.

Pour rappel, Snapchat autorise le partage de photos et vidéos qui s’autodétruisent au bout de quelques secondes et rencontre un vif succès auprès du public adolescent.

4,6 millions de comptes Snapchat piratés: la sécurité de l’application en cause

Les hackers auraient profité des failles de sécurité déjà repérées dans le code de l’application. Les auteurs de cette attaque se sont d’ailleurs expliqués dans les colonnes du site américain The Verge.

Les noms d’utilisateurs et numéros de téléphone de ces quelques 4,6 millions de comptes piratés ont tout d’abord été publiés via le site SnapchatDB.info, qui a depuis été suspendu.

4,6 millions de noms d'utilisateurs et numéros de téléphone Snapchat dans la nature

L’équipe de Snapchat avait bien tenté il y a quelques jours de minimiser les risques liés à ces problèmes de sécurité et s’était dite prête à réagir. Force est de constater que les ajustements techniques nécessaires n’ont pas été faits à temps et gageons que les équipes de sécurité de Snapchat prendront désormais ces menaces très au sérieux.

Lors de la publication de ces données, les hackers ont tout de même flouté les 2 derniers chiffres des numéros de téléphone. L’affaire est loin d’être clause puisque cette base de donnée pourrait potentiellement être rachetée par des opérateurs peu scrupuleux sur le marché noir ou être publiée dans un avenir proche sur un autre site Web.

Le site GS Lookup vous permet de vérifier si votre compte a été piraté.

A lire aussi…

Snapchat sera-t-il le nouveau Facebook?

Snapchat, c’est quoi ? L’appli pour envoyer des photos et des vidéos qui s’autodétruisent

Baptiste Brassart

Baptiste Brassart

Nouveautés de Baptiste Brassart

Directives éditoriales

Publicité