Publicité

Ma bonne résolution: comment j’ai maigri grâce à une application

Ma bonne résolution: comment j’ai maigri grâce à une application

J’ai perdu quatre kilos sans effort. Mon régime fonctionne ainsi : avant et après chaque repas, je regarde mon téléphone. Avant de me peser également. Et quand je fais de l’exercice, pareil : j’allume mon téléphone et je le regarde. Je le regarde avant de me lever et avant de déjeuner. Et la nuit, avant de m’endormir.

L’astuce, si je peux appeler ça comme ça, c’est de regarder mon téléphone à chaque fois que je suis sur le point de manger ou de faire de l’exercice. Mais ce n’est pas le téléphone qui me fait manger moins ou plus sain, juste le regarder. Et je ne consulte pas n’importe quoi, mais une application précise, qui m’aide dans ma guerre contre la graisse et qui existe depuis plus de dix ans.

L’application s’appelle Noom, et je l’ai téléchargée un soir d’automne, quatre heures après avoir voulu acheter de nouveaux vêtements et m’être fait peur.

Tout a commencé un soir d’automne…

Le 30 septembre 2013. Ce jour néfaste où je suis entré dans le magasin en pensant que ma taille n’avait pas changé. J’ai choisi plusieurs pantalons et je me suis rendu dans la cabine d’essayage. Le premier a été un vrai désastre : je n’arrivais même pas à tirer la fermeture éclair. « Ces coutures ne valent rien », j’ai râlé. Avec le deuxième pantalon, il s’est passé la même chose : je me suis dit qu’il s’agissait de jeans de mauvaise qualité. Les troisième et quatrième pantalons me firent douter, et je me suis effondré en essayant le cinquième, une taille au-dessus.

Inquiet, je suis rentré à la maison et je me suis pesé : mon corps avait atteint 91 kilos, alors que je pensais être resté à mon poids de croisière, 86 kilos. Je devais comprendre que j’avais échoué. J’avais une théorie, ou plutôt un soupçon : j’avais grossi, car j’étais devenu confiant, et j’étais devenu trop confiant, car je faisais un peu d’exercice mais pas suffisamment. Je courrais trois fois par semaine donc je brûlais des calories, c’est vrai, mais j’avais également plus faim, et je mangeais sans faire attention. Et je ne me pesais jamais. J’avais horreur de la balance.

Je suis arrivée à une conclusion : je devais améliorer ma connaissance de la nutrition. Je devais savoir ce que je mangeais et quand. Je devais connaître mon corps et me peser au moins une fois par semaine. Et je devais savoir combien de calories je brûlais et comment modifier mes besoins énergétiques. Tous ces paramètres me permettraient de mieux contrôler mes habitudes d’alimentation, ce qui permettrait d’éviter des surprises à l’avenir. Le problème était comment réussir. Et c’est là que Noom est arrivé à la rescousse. Je l’ai téléchargée et la magie est apparue.

Comment fonctionne Noom, l’application « qui fait maigrir » ?

Noom n’y va pas par quatre chemins. L’application vous demande tout d’abord combien de kilos vous souhaitez perdre. Déplacez la règle jusqu’au nombre de kilos que vous souhaitez perdre. Lorsque vous confirmez, Noom vous demande plus de détails : sexe, taille, âge, poids actuel et la vitesse à laquelle vous voulez perdre votre graisse. À partir de là Noom calcule combien de calories vous pouvez ingérer par jour.

Ce nombre est fondamental : si vous le respectez, vous êtes sûr de perdre du poids progressivement et de manière saine, dans le temps imparti. Si vous le dépassez, il ne se passe rien : Noom ne vous grondera jamais. Au contraire, il vous récompense si vous le respectez, avec des messages d’encouragement et un système de points : vous devez utiliser l’application tous les jours. Vous pouvez continuer en notant tout ce que vous mangez. Et c’est ainsi que vous allez perdre du poids : en enregistrant ce que vous mangez et en faisant de l’exercice. Vous prenez conscience de ce que vous faites.

Par chance, Noom vous facilite la tâche pour entrer chacun des cinq repas de votre journée : lorsqu’il est temps de manger, l’application vous envoie une notification. Vous entrez les aliments en tapant leur nom dans la zone de recherche. Le catalogue est énorme, et inclut des marques commerciales, comme des recettes typiques et des aliments tous prêts. Si un aliment n’est pas dans la base de données, vous pouvez l’ajouter en entrant tous les détails qui le concernent.

Le secret est de tout noter

Le plus important est d’entrer le nombre approximatif de calories que vous avez ingérées : la précision est secondaire. Pour vous faciliter la tâche, Noom divise les aliments en trois groupes : verts, jaunes et rouges. Les verts sont les aliments « sains » et avec un apport calorique faible, comme les légumes ; les rouges contiennent beaucoup de calories comme le chocolat ou le fromage ; les jaunes sont au milieu (le pain par exemple).

Noom ne vous oblige pas à manger plus d’aliments verts, mais vous informe sur le type d’aliments que vous ingérez à chaque repas. Lorsque vous avez mangé de la nourriture rouge et que vous avez encore faim, la conclusion est claire : vous auriez dû mieux équilibrer votre repas. Mais ce n’est pas ce que Noom vous dit : l’application vous laisse tirer vos propres conclusions. Ce n’est pas un système précis et il ne fait pas de différences entre les différents types de nutriments, mais c’est un système beaucoup plus facile à suivre et à comprendre.

Et il y a plus : podomètres, conseils, forums…

Enfin, Noom prend en compte votre activité physique. L’application fonctionne de la même manière que lorsque vous entrez un aliment : vous choisissez un type d’activité, le temps passé et la distance parcourue. Si vous faites de l’exercice, Noom ajuste le nombre de calories que vous pouvez ingérer par jour. Et vous ne trouvez pas que des sports, mais également d’autres activités, comme la marche ou le ménage.

Voir combien de calories je brûle pendant un entraînement me pousse à faire plus d’exercice. Pour me motiver encore plus, j’ai payé un abonnement d’un an à Noom Pro, qui débloque des petits défis comme « mangez cinq fruits et légumes par jour » ou « est-ce que vous avez bu assez d’eau ? », ainsi que des questionnaires sur le style de vie et les recettes saines. Noom Pro vous permet également d’accéder à un groupe d’entraide adapté à votre objectif.

Maintenant, ma balance sourit

Après une semaine d’utilisation, Noom m’a rappelé de me peser. C’était un moment plein d’émotions. Je suis monté sur la balance et j’ai vu apparaître un nombre étonnant : 89,9 kilos. Un kilo de moins que lorsque j’avais commencé. Les paramètres de Noom se sont immédiatement ajustés et l’application m’a annoncé que j’avais atteint mon poids idéal le jour de mon anniversaire. Un beau cadeau c’est certain…

Que pensez-vous des applications de régime ? Vous en avez déjà utilisé ?

Article original écrit par  – Softonic.com. Adapté de l’espagnol.

Articles similaires:

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Publicité

Articles les plus récents

Top téléchargements

Publicité