P2P: la loi Hadopi est-elle efficace?

Une équipe de chercheurs a publié un article sur l’évolution du téléchargement de fichiers P2P en France depuis Hadopi. Une baisse oui, mais…

Selon les résultats de l’enquête, la loi Création et Internet (Hadopi) aurait permis d’infléchir le téléchargement illégal (musique, films, jeux vidéo…) dans l’hexagone. La baisse serait même importante avec 71% des téléchargements illégaux en moins. Cependant l’étude révèle également que si les téléchargements diminuent, à l’inverse, le nombre de fichiers mis à disposition sur les réseaux peer to peer lui augmente de 18%.

En effet si la loi s’applique sur le territoire français, en revanche rien n’empêche les « pirates » étrangers de télécharger des données hébergées depuis la France.

La loi Hadopi a pour mission principale de protéger les droits d’auteurs et veut pénaliser les utilisateurs des réseaux P2P en France avec des sanctions allant de l’envoi de mails d’avertissements jusqu’à la coupure de connexion internet.

Il est à noter que depuis la promulgation de la loi en 2009, les service légaux de streaming musical comme Spotify se sont généralisés. De plus en plus de sites offrent également la possibilité de regarder des séries Tv ou films. Une partie de la baisse des téléchargements pourrait s’expliquer par ces nouveaux usages.

En 2014, l’internaute ne cherche plus tellement à stocker des téraoctets de données téléchargées. L’heure est au streaming et au cloud computing.

Articles similaires:

Commentaires en cours de chargement