Publicité

Football: prise en main de FIFA 14: Coupe du Monde Brésil 2014

Football: prise en main de FIFA 14: Coupe du Monde Brésil 2014

Le mondial est à nos portes et arrive avec une nouvelle version de FIFA dédiée à la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Le 27 février, nous étions à Madrid pour assister à la présentation du nouveau titre d’EA.

Nous avons essayé le jeu pour voir en exclusivité les changements apportés au mode de jeu lui-même, annoncés par Matt Prior, le producteur principal de FIFA 14: Coupe du Monde Brésil 2014.

Voyons si ce nouveau titre qui sortira le 15 avril aux États-Unis et le 17 en Europe sur Xbox 360 et PlayStation 3, est vraiment de bonne qualité et si les innovations valent vraiment la peine d’acheter un nouveau jeu.

Dès le premier coup d’œil, vous remarquerez immédiatement la forte composante brésilienne du jeu, où la star absolue est Neymar, au lieu de l’habituel Messi. FIFA 14: Coupe du Monde Brésil 2014 est un jeu dont le but principal est de reconstruire l’atmosphère du mondial et de vous projeter en plein cœur de la compétition internationale. Et il réussit très bien à le faire.

nous voulions créer un jeu dont le but était de recréer l’atmosphère, l’ambiance brésilienne

Des menus aux scènes sur le banc de touche, l’atmosphère du mondial est toujours palpable. Avant de commencer le jeu, prenez la peine de regarder les vidéos qui survolent les 12 stades brésiliens (dans le jeu, ils ont été ajoutés aux 21 stades de FIFA 14), et les fans réunis pour soutenir leurs équipes devant des écrans géants installés sur des places.

Vous retrouverez aussi les entraîneurs des équipes les plus importantes (19 en tout) et, pour la première fois, le président de la FIFA Joseph S. Blatter. Toutes les équipes participant au mondial sont bien présentes dans FIFA 14: Coupe du Monde Brésil 2014 : il y en a bien 203.

La décision de ne développer le jeu que sur consoles de troisième génération (et non pour PS4 et Xbox One) n’a pas été déterminée uniquement par des questions de ressources, mais surtout par le désir d’atteindre autant de personnes que possible, et en particulier les joueurs brésiliens, où les consoles next-gen ne sont pas encore très répandues.

Mode de jeu : réécrivez l’histoire du mondial

Comme dans les versions les plus récentes de la FIFA, FIFA 14: Coupe du Monde Brésil 2014 favorise également le mode en ligne au mode local, mais n’a pas oublié le hors-ligne. La façon de jouer la plus intéressante est sans doute « Road to Rio de Janeiro » dans lequel vous pouvez jouer avec l’une des 203 équipes nationales et où vous affronterez les autres joueurs en ligne. Les matchs ont lieu dans les 12 stades de la Coupe du monde, et vous jouerez la finale dans le légendaire stade Maracanã à Rio.

Son homologue hors ligne « Road to the FIFA Wold Cup », démarre au moment des qualifications pour la Coupe du monde et se termine au moment des phases finales au Brésil. Le mode permet à 32 personnes de jouer en même temps.

Parmi les autres modes disponibles, les plus intéressants sont sans doute « Captain your Country », où vous contrôlez un seul joueur, devez le former et l’entraîner pour qu’il devienne le capitaine de l’équipe nationale, et « Story of Qualifying » , dans lequel vous vous trouvez à jouer des fragments de matchs qui ont effectivement eu lieu dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde et que vous devez modifier pour recréer l’histoire de la compétition.

Gameplay

Mais FIFA 14 ne se limite pas au Brésil et à l’atmosphère du mondial : le jeu apporte également des nouveautés au gameplay de FIFA 14, en particulier en ce qui concerne la vitesse, ou plutôt la lenteur des matchs d’EA, très critiquée, les coups de pied arrêtés et l’accessibilité du jeu pour les débutants.

Comme l’explique Matt Prior, les joueurs de FIFA 14: Coupe du Monde Brésil 2014 seront à 50 % des vétérans et à 50 % des débutants. Pour faciliter leur expérience de jeu, le niveau de jeu « Débutant » est un peu simpliste, et propose même un mode où vous jouez avec seulement deux boutons. Après l’avoir essayé, nous ne pouvons que confirmer sa facilité : à 45 minutes de la première mi-temps, nous menions déjà 7-0 contre le Bahreïn !

Si vous n’avez jamais joué à FIFA, c’est le titre qu’il vous faut pour entrer dans le football EA

Une autre nouveauté est proposée en matière de coups de pied arrêtés. Pour les corners, vous pouvez maintenant choisir, dans un menu ouvert grâce aux flèches de la manette, quelles tactiques (Set piece tactics) votre équipe doit adopter : si vous sortez de la surface et si vous comptez appuyez sur le gardien – il vous suffit de clique sur la première ou deuxième option. Non pas que les corners soient plus faciles : lors de nos tests, nous avons remarqué qu’il faut encore bien orienter la direction du tir, sa puissance et se déplacer en accord avec la tactique, mais aussi avoir un peu de chance, comme toujours.

Un changement plus radical (et apprécié !) est notable au niveau des penaltys. Au cours de ces dernières années, FIFA s’est distingué par la difficulté des penaltys et, dans la dernière version du jeu, les développeurs semblent avoir remarqué ce problème et l’avoir simplifié. Le mécanisme, tout en restant le même qu’avant, facilite le tir des penaltys.

Les gardiens de but, pour leur part, bénéficient de nouvelles animations. Certaines commandes permettent de distraire le joueur qui va tirer, à la manière d’un torero ou faire semblant d’avoir les jambes tremblantes, et d’autres, automatiques, facilitent la parade. Quand un gardien de but se déplace, par exemple, il essaiera toujours de sauver la balle avec une dernière action désespérée, une sorte de seconde chance.

Nous avons d’ailleurs assisté à une scène assez drôle avec Buffon. Lors d’un penalty, nous avons tiré en décalé, avec le gardien à notre droite. Grâce à l’impulsion, il a néanmoins eu le temps d’étendre son bras et de parer la balle. Le gardien n’a pas eu le temps de se réjouir que la balle, grâce à une force de rotation forte, est rentrée dans le but, provoquant le désespoir du joueur, comme c’était arrivé au gardien Khalid Askri.

En ce qui concerne le gameplay, Matt Pior a évoqué dans sa présentation un nouveau système de contrôles appelé « World Class », qui comprend un certain nombre de nouveautés, comme des dribbles plus sensibles (« Response Dribbling »), des passes plus précises (« Pinpoint Passing »), des mouvements plus explosifs (« Explosive Movements »), et de nouvelles animations pendant les dribbles, des arrêts aux talonnades en arrière. En outre, la physique des ballons Adidas Brazuka est fidèlement reproduite, grâce aux techniques qu’Adidas a travaillées, en étroite collaboration avec l’équipe d’EA Vancouver.

Pendant les matchs, le jeu est beaucoup plus rapide que dans FIFA 14, une sorte de retour partiel au plus excitant FIFA 13. Partiel, parce que même si la vitesse est plus rapide, les inversions soudaines du jeu dès que vous avez passé le milieu de terrain ne se produisent plus, contrairement à l’an dernier.

En plus de cela, nous avons remarqué que les passes en profondeur étaient plus faciles et plus efficaces, tandis que pour le reste, en dehors de quelques nouveaux dribbles, le gameplay reste très semblable à celui du jeu sorti en septembre. Le seul défaut qui pourrait éventuellement être résolu est la puissance des tirs, qui est parfois exagérée, même s’ils ne sont pas effectués par des joueurs de qualité.

Un régal si vous êtes fan du mondial

Electronic Arts a habitué ses concurrents à sortir un jeu FIFA à l’occasion de la Coupe du Monde et du Championnat d’Europe : il y a deux ans, un DLC de FIFA 12 était sorti pour l’Euro en Pologne et en Ukraine, et cette année, il nous offre un titre à part.

Mais pour la Coupe du Monde au Brésil, le titre se concentre sur la reproduction fidèle du championnat, de l’équipe nationale brésilienne et de l’atmosphère, plutôt que sur des changements réels dans le jeu.

Sans réelle innovation par rapport aux éditions précédentes de FIFA sorties à l’occasion des compétitions internationales, FIFA 14: Coupe du Monde Brésil 2014 propose néanmoins quelques modifications au niveau du gameplay, bien que la plupart aient lieu dans la surface.

Si vous êtes un fan inconditionnel de la Coupe du Monde, FIFA 14: Coupe du Monde Brésil 2014 est un jeu qui vaut la peine d’être acheté pour vous transformer en espoir du football international, relever les défis et vous divertir avant la date fatidique du mois de juin prochain. Si vous êtes seulement intéressé par les modifications apportées au jeu, il vaut mieux attendre FIFA 15 !

Article original écrit par  – Softonic.it. Adapté de l’italien.

Lire aussi

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Articles les plus récents

Top téléchargements

Publicité