Apple Music: tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau Spotify d’Apple

Apple a présenté au mois de juin le très attendu Apple Music. En apparence semblable à Spotify ou Pandora, le service de musique en streaming d’Apple se démarque pourtant par une série d’options très originales. Examinons, avant sa sortie officielle prévue le 30 juin 2015 dans une centaine de pays, ce qu’Apple Music a à nous proposer.

Le concept

Apple Music propose de la musique en streaming à écouter sur votre PC, Mac et iPhone. La prise en charge d’Android et d’Apple TV est prévue pour l’automne 2015. Après inscription, vous pouvez utiliser le service gratuitement pendant trois mois. Ensuite, il faudra débourser 9,99 dollars par mois (ce qui se traduira très probablement par 9,99 euros en Europe) pour y accéder. L’utilisateur pourra aussi opter pour une formule familiale, à l’image de ce que propose Netflix, qui permet à 6 personnes d’utiliser le même compte d’Apple Music pour 14,99 dollars par mois.

Apple Music, c’est avant tout une collection de quelque 30 millions de titres, semblable donc à ce qu’offre Spotify. On y retrouvera aussi la musique achetée via iTunes et les CD que l’on aura rippés. A l’inverse, on pourra également verser nos chansons d’Apple Music dans notre galerie d’iTunes ou télécharger de la musique pour l’écouter hors-ligne.

Le choix des pros

“Encore une appli de streaming”, me direz-vous. Pour le moment, c’est vrai, mais Apple mise en fait sur la participation des artistes eux-mêmes qui feront du service ce que l’utilisateur est réellement en droit d’en attendre. En plus d’écouter la musique du catalogue, on aura donc accès à des listes de reproduction pas comme les autres. Ce sont les artistes et les experts qui vont s’atteler à concocter leurs propres playlists en vous recommandant leurs préférences. Et bien entendu, le service offre du sur-mesure: plus on utilise Apple Music, et plus l’appli va personnaliser ses conseils. D’autres listes plus classiques seront aussi là pour nous accompagner en fonction de nos activités: déplacement en voiture, footing, etc.

Beats I, la radio 24h/24

Autre service très attendu: Apple Music Radio. La chaine va fonctionner de manière ininterrompue. Sous le nom de Beats I, la station émettra ses programmes depuis Los Angeles, New York et Londres, sous les auspices de l’ex-animateur de BBC Radio 1 DJ Zane Lowe, Ebro Darden et Julie Adenuga, respectivement. Ce n’est pas tout. D’autres émissions promettent de décliner leurs programmes en fonction de styles encore à définir, et qui iront du rock indie au funk.

Apple Music Radio sera accessible à tous les utilisateurs qui possèdent une ID d’Apple. Ils pourront donc bénéficier des programmes sans être inscrits au service d’Apple Music. Les inscrits auront quand même un avantage: ils pourront sauter les chansons qui ne leur plaisent pas.

Suivez vos artistes préférés

Une autre option originale, sociale cette fois: Connect. Les artistes pourront partager directement des contenus avec leur fans. La fonction prendra un peu l’allure d’un Facebook ou Twitter intégré à l’appli où apparaitront photos, chansons et clips, mais aussi les mises à jour de statut ou toute autre chose que les musiciens souhaiteront présenter à leurs followers. Apple promet de ne rien filtrer de ce partage, mais vu l’attachement de la marque aux valeurs familiales, on ne s’étonnera pas si certains contenus considérés “adultes” (photos choquantes ou textes grossiers) sont discrètement passés à la trappe.

Et qu’en est-il de Beats Music?

Apple Music reprend en partie le concept de Beats Music, service qu’Apple avait acquis en 2014. Les utilisateurs de Beats Music vont naturellement migrer vers la nouvelle appli, tout en conservant leurs bibliothèques, les listes de reproduction et tout ce qu’ils auront pu conserver et compiler pendant les derniers mois.

Les rédacteurs de Softonic publieront une analyse complète d’Apple Music dès que l’appli sera disponible.

Commentaires en cours de chargement