Publicité

La dernière mode aux États-Unis: donner à ses enfants le nom d’un filtre d’Instagram

La dernière mode aux États-Unis: donner à ses enfants le nom d’un filtre d’Instagram

Faire preuve d’originalité dans le prénom qu’on donne à ses enfants, pourquoi pas. Mais de là à leur donner le nom d’un filtre d’Instagram, il y a un pas que franchissent allègrement des centaines de parents aux États-Unis. Oui, vous avez bien lu: les garçons et les filles de la nouvelle génération s’appelleront Lux, Amaro ou Valencia.

C’est en tout cas ce que reflète une enquête de Babycenter, qui pointe que ces nouveaux noms, peu utilisés jusqu’à maintenant, ont connu un boom l’année dernière. Ainsi, parmi les prénoms de garçon, on relève: Lux (qui augmente de 75% par rapport à l’année dernière), Ludwig (42%) et Amaro (26%). Chez les filles, on trouve: Juno (30%), Valencia (26%) et Willow (13%).

S’ils existaient auparavant, ces prénoms se sont beaucoup popularisés avec Instagram. Maintenant, on peut se demander comment ces parents expliqueront dans 20 ans à leurs rejetons qu’ils doivent leur nom au filtre d’une appli photo.

Quoi qu’il en soit, les noms d’Instagram passeront sans doute mieux que les Hashtag, Siri et autre Olivier Goole que certains parents geeks ont récemment donnés à leur innocente descendance. On ne choisit pas sa famille!

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Publicité

Articles les plus récents

Top téléchargements

Publicité