Publicité

L’Europe exige que Google mondialise le “droit à l’oubli”

L’Europe exige que Google mondialise le “droit à l’oubli”

L’Union Européenne ne lâche pas Google. L’institution souhaite que Google étende le droit à l’oubli des utilisateurs à Google.com, la version internationale du moteur de recherche.

Depuis mi-mai 2014, les utilisateurs disposent d’un droit à l’oubli. Les fournisseurs de moteurs de recherche comme Google sont en effet tenus de proposer un moyen de supprimer de leurs listes de résultats les liens vers des pages web contenant des données sensibles et personnelles.

Via un formulaire en ligne, tout citoyen européen peut ainsi demander la suppression de son nom dans les résultats de recherche de Google.

Mais jusqu’à présent, Google ne supprime que les résultats de recherche de Google sur les versions européennes de Google et conserve les résultats sur Google.com.

Google maintient cette position et fait valoir que les utilisateurs européens sont redirigés vers leurs versions locales. Or, il est pourtant très facile de basculer vers la version mondiale.

L’UE s’est donc à nouveau saisie du dossier pour faire pression sur la firme de Moutain View. Reste à savoir si Google souhaitera obtempérer.

Source: The Next Web

A lire:

Twitter surveille les applis que vous avez installées pour cibler ses pubs

29.000 demandes de droit à l’oubli sur Google : de quoi ont honte les Français ?

Suivez-moi sur Twitter: @pierrevitre

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Publicité

Articles les plus récents

Top téléchargements

Publicité