Publicité

Evolve va-t-il être le meilleur jeu vidéo de l’année 2014?

Evolve va-t-il être le meilleur jeu vidéo de l’année 2014?

Nous vous avions déjà présenté Evolve il y a quelques mois, après l’avoir testé dans une version beta: le verdict était très positif. A l’occasion de l’E3 2014, nous avons pu remettre les mains dessus afin de voir confirmées nos attentes: Evolve promet d’être un très bon jeu multijoueur.

Evolve a été l’une des révélations de l’E3 2014: il a bien mérité ses 4 prix Game Critics Award, dont le Best of Show et le meilleur jeu du salon. On est donc bien en présence d’un phénomène, appelé à devenir, peut-être, l’un des meilleurs jeux de l’année.

Evolve

Conçu par les créateurs de Left 4 Dead, Evolve promet comme son prédécesseur de faire évoluer (voir de révolutionner) les jeux multijoueurs. Ce que j’ai vu à l’E3 2014 n’était pas radicalement différent de ce que j’avais testé en février. Le jeu conserve son essence multijoueur, où un groupe de quatre joueurs doivent affronter en équipe un gigantesque monstre très puissant, contrôlé par un cinquième joueur.

Cependant, le salon de l’E3 nous a permis de découvrir un jeu plus complet, mieux équilibré et qui paraît déjà dans la phase finale de production (pour rappel, il sera mis en vente le 21 octobre). On a aussi pu voir plus de personnages et un troisième monstre baptisé Kraken qui est totalement différent des autres.

Kraken et les nouveaux personnages

Kraken possède deux caractéristiques principales: d’abord, c’est le seul monstre qui peut voler. Avec sa forme de calamar géant, il semble flotter dans l’air comme une méduse. Ensuite, ses attaques sont principalement à distance: il lance des boules d’énergie et des mines électriques. Comme inconvénient, c’est le monstre le plus faible de tous.

Quatre nouveaux chasseurs ont également été dévoilés. Le jeu en proposera au total trois pour chacune des quatre classes (Assaut, Piège, Médecin et Soutien). La plus novatrice pourrait bien être Maggie, une piégeuse qui possède un pouvoir unique: elle est accompagnée d’un  animal bizarre, proche du chien, qui peut renifler et localiser le monstre. Il est piloté par l’IA, comme les nombreux animaux qui peuplent les cartes.

Evolve

Action et tension en multijoueur

Evolve est un jeu principalement basé sur l’action, mais je dirais qu’il repose sur un mécanisme de tension constante et inconfortable. Si vous êtes un chasseur, vous êtes en alerte permanente, traquant un monstre extrêmement puissant qui essaie de se nourrir d’animaux pour évoluer et devenir toujours plus fort. En tant que monstre, la tension provient de cette persécution constante, ce sentiment d’être épié et encerclé par une escouade de chasseurs prêts à tout pour vous exterminer.

Les cartes sont très grandes, et le niveau dévoilé au cours de l’E3 (The Dam) confirme cette tendance. Ceci ajoute un élément d’exploration, et plus d’incertitude au cours des premières parties. Jusqu’à maintenant, tous les niveaux que j’ai testés sont composés de reliefs et de petites vallées. Peut-être pour encourager les embuscades et l’utilisation du jetpack par les chasseurs.

Evolve

Conclusions

Il reste encore beaucoup de détails à corriger pour les producteurs d’Evolve et bien sûr, tout n’a pas été dit à son sujet. Personnellement, je pense que trois monstres ne sont pas suffisants pour un jeu qui a une marge de progression énorme. Cela dit, j’ai le sentiment que de nouveaux personnages et niveaux devraient apparaître dans le futur. En tous les cas, Evolve est la preuve irréfutable que les studios Turtle Rock savent très bien ce qu’ils font, et que le succès de Left 4 Dead ne doit rien au hasard, mais qu’il est le fruit du travail bien fait et du talent.

Pour tout savoir sur les sorties attendues au cours des prochains mois, lisez tous nos articles sur l’E3 2014, le grand événement mondial du jeu vidéo.

Article original de Raúl Pérez – Softonic.com. Traduit et adapté de l’espagnol.

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Publicité

Articles les plus récents

Top téléchargements

Publicité