Facebook : la CNIL s’inquiète de l’expérience émotionnelle pratiquée par le réseau social

Facebook : la CNIL s’inquiète de l’expérience émotionnelle pratiquée par le réseau social

La  commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) veut enquêter sur l’étude psychologique de la firme de Mark Zuckerberg. Récemment, Facebook a créé la polémique en modifiant les résultats du fil d’actualité sur un échantillon aléatoire de 700.000 utilisateurs sans leur consentement.

L’objectif de l’expérience effectuée en collaboration avec des universités américaines était de mesurer l’impact émotionnel des informations présentées.

A priori il est peu probable que des utilisateurs français soient concernés sachant que le test se concentrait sur les profils en langue anglaise.

En Angleterre, la «manipulation» du fil d’actualité a notamment poussé l’Information Commissioner’s Office à lancer une enquête afin de déterminer si le réseau social viole les lois de protection des données des utilisateurs.

Depuis janvier dernier, la Cnil dispense certains conseils généraux à l’adresse des utilisateurs de Facebook.

Source: Numerama

A lire:

Suivez-moi sur Twitter: @YM_Brzc

Commentaires en cours de chargement