Publicité

Article

Faites de votre « Divin Défaut » votre meilleur atout sur ce site de rencontres

Faites de votre « Divin Défaut » votre meilleur atout sur ce site de rencontres
Aurore Peignois

Aurore Peignois

  • Mise à jour:

Les sites et webapp de rencontres se suivent mais ne se ressemblent pas totalement tous. Si les défauts des uns sont des qualités pour vous, c’est peut-être sur ce site que vous trouverez le grand amour.

Oubliez votre diplôme, oubliez vos talents de cuisinier… Pensez plutôt à tout ce qui vous fait honte, à tort ou à raison, et exploitez-le pour séduire. C’est en substance la force de Divin Défaut, ce jeune site et webapp de rencontres.

« Divin Défaut est un site de rencontres basé, comme son nom l’indique, sur les défauts des internautes qui sont mis en avant, le tout avec autodérision, bouleversant les normes des autres sites actuels qui ne proposent dans leurs fiches descriptives que des qualités. Comme on dit : « Les défauts des uns sont des qualités pour les autres.», explique en souriant Charles Reinert, le rédacteur en chef de la plateforme.

« Notre arme de séduction massive c’est de proposer aux internautes la transparence. Nous les invitons à être eux-mêmes l’espace d’une connexion, pas besoin de leur demander de l’être plus longtemps, ils le font naturellement car ils y prennent goût. Imaginez pouvoir avouer que vous ronflez quand l’autre avoue être mauvaise cuisinière. Vous avez le sentiment que la personne n’est pas dans l’optique de vous cacher ce que d’autres sites essaient de camoufler. Vous avez l’impression d’être vous-même, et c’est reposant car plus besoin de se construire une vie », explique l’un des 5 fondateurs.

Première bougie

Depuis bientôt une année, Divin Défaut joue des coudes dans la cour des grands. Entre les services proposés par Adopte un Mec ou Meetic, le jeune site français a su trouver son concept, ses cibles et ses amateurs. Ils sont aujourd’hui plus de 8.000 à être inscrits. Le site qui fête son tout premier anniversaire le 1 novembre prochain espère d’ailleurs franchir la barre des 10.000 utilisateurs à cette occasion. Un beau succès pour Jérôme Thierry, Kévin Ambu, Kristelle Parra, Anthony Chevrier, Charles Reinert qui ont pris part à l’aventure.

Marre du « beaux-gosses-bac+15-fibre-paternelle »

Kristelle Parra, la responsable design est à l’origine du concept. Elle a eu l’idée d’un site de rencontres basé sur les défauts il y a de ça 3 ans, ayant marre des « beaux-gosses-bac+15-fibre-paternelle ». Avec 4 comparses, ils mettent en 2013 le site sur pied.

Si l’idée globale est très semblable à ce qu’on trouve déjà sur le marché, Divin Défaut tente néanmoins de se distinguer un maximum au travers de fonctionnalités particulières. Il y a parmi celles-ci : le « divin », sorte de clin d’œil envoyé à une personne pour lui indiquer qu’on est intéressé par son profil ; la navigation privée qui permet de consulter des profils sans que la personne « visitée » ne sache qui vous êtes (seuls votre âge et votre ville apparaîtront dans les visites) ; les filtres qui vous permettent d’affiner votre recherche ou encore le journal qui vous permet de sauvegarder des infos utiles pour des discussions futures sans que qui que ce soit ne le sache.

Dans deux jours, Divin Défaut soufflera sa toute première bougie avec le souhait d’augmenter les inscriptions, d’organiser des évènements avec des partenaires et de s’exporter à l’étranger, tout en finalisant les applications iPhone et Android.


C’est tout le mal qu’on leur souhaite.

Plus d’infos sur le site Internet et la WebApp.

A lire aussi:

Suivez l’auteure de cet article sur Twitter : @zariaurore

Aurore Peignois

Aurore Peignois

Nouveautés de Aurore Peignois