Publicité

Article

Taxis-VTC: l’interdiction de la géolocalisation des applis VTC envisagée

Taxis-VTC: l’interdiction de la géolocalisation des applis VTC envisagée
Pierre Vitré

Pierre Vitré

  • Mise à jour:

Un rapport, commandé par le gouvernement pour régler le conflit entre les taxis et les VTC (voitures de tourisme avec chauffeurs), préconise l’interdiction de la géolocalisation des VTC via les applications pour smartphones. Une mesure qui apparaît anti-moderne et rétrograde.

“Ce que je souhaite interdire, ce sont les applications qui permettent de voir les VTC qui se trouvent à proximité” explique M. Thévenoud, l’auteur du rapport qui sera remis au gouvernement aujourd’hui.

Concrètement, la mesure signifierait que les applis comme Uber, Allocab.com ou SnapCar se verraient interdire le droit de proposer à leurs utilisateurs la possibilité de repérer en temps réel les taxis disponibles à proximité. De quoi supprimer alors tout intérêt à ces applications et compromettre sérieusement le business des VTC.

Par ailleurs, la mesure parait très difficilement réalisable d’un point de vue technique. Comme l’explique Yves Weisselberger, président de la société SnapCar, à nos confrères du Nouvel Observateur: “Je ne sais pas comment on va pouvoir interdire la géolocalisation. Sur les applications on peut faire un peu ce qu’on veut…”

Légiférer sur les applications est donc une question épineuse et difficile à réaliser dans la pratique. C’est aussi le risque ensuite de s’attaquer à d’autres applications et de vouloir supprimer des nouveaux usages ou de nouvelles technologies.

Source: Le Monde

Lire aussi:

Guerre des taxis: l’Espagne souhaite interdire Uber

Grève des taxis : des utilisateurs de l’application Uber agressés

Uber: votre taxi privé dans Paris baisse sa politique tarifaire

Suivez-moi sur Twitter: @pierrevitre

Pierre Vitré

Pierre Vitré

Nouveautés de Pierre Vitré

Directives éditoriales

Publicité