Publicité

Internet des objets: des applis nouvelle génération reliées aux objets physiques

Internet des objets: des applis nouvelle génération reliées aux objets physiques

Lampes intelligentes, smartwatchs, réfrigérateurs Android, fourchettes connectées: les objets connectés et leurs applications respectives sont en pleine explosion. Mais que recouvre exactement ce mot-valise d’Internet des objets? Et quid des applications pour consulter les données recueillies?

Vous n’êtes pas familiers de cette nouvelle classe d’objets capables de communiquer avec votre smartphone, tablette ou PC? Voici quelques éléments de réponse et deux exemples d’objets connectés pour y voir plus clair dans ce nouveau monde de données.

Objets connectés d’accord, mais de quoi s’agit-il exactement?

Sous l’expression Internet des objets se cache une quantité incalculable de machines, de puces et d’appareils, qui possèdent la capacité d’envoyer des rapports de données à leur propriétaire via Internet. Cela va des puces sous-cutanées placées chez certains animaux aux applications spécialement réservées au domaine militaire. Toujours inclus dans ce même terme, on trouve des produits de grande consommation.

Comment contrôler et réutiliser les statistiques produites par l’objet? À l’aide d’une application pour smartphones, un logiciel pour ordinateur ou un site web. Voici tout de suite deux exemples d’objets connectés, assez différents l’un de l’autre, mais qui montrent bien l’importance du traitement des données et des applications de qualité.

FitBit, le bracelet connecté qui mesure vos efforts physiques

FitBit est un excellent exemple d’objet connecté aux possibilités étendues. Grâce à ses capteurs, le bracelet produit une batterie de statistiques liées à vos efforts physiques et vos mouvements. L’avantage? Vous retrouvez toutes ces informations de santé traitées et analysées sur l’appli pour iPhone, Android, Windows Phone, ainsi que sur les logiciels de bureau pour Windows et Mac. Graphiques, conseils, rapports journaliers: l’application FitBit est ensuite en mesure de vous envoyer tout un tas de notifications et d’alertes.

FitBit Android appVoici l’application FitBit pour Android, qui analyse et classifie les informations.

Les accessoires FitBit appartiennent au champ de l’e-santé, un secteur en pleine effervescence. Brosses à dents, balances, montres et lentilles connectées: toutes sont capables d’améliorer notre qualité de vie en produisant des statistiques personnalisées, extrêmement intéressantes à exploiter.

Parrot Flower Power, une appli pour ne pas oublier d’arroser vos plantes

Le système Flower Power de la marque Parrot se compose de deux éléments essentiels et indissociables: d’un côté, le capteur à placer dans le pot de la plante de votre choix; de l’autre, une application pour smartphones sous iOS et Android. Là encore, le capteur est en mesure de communiquer l’état de santé – de votre plante cette fois-ci – au smartphone.

Parrot Flower PowerUn objet connecté se constitue généralement d’un capteur, mais aussi d’une application.

L’idée est simple: dès lors que la terre devient trop sèche pour la plante concernée, l’objet envoie un signal à l’application, qui vous notifie à son tour. Pour l’instant appliqué à l’arrosage, on peut imaginer d’autres utilisations de ce type de dispositifs, pour signaler une maladie, des rafales de vent et bien d’autres encore.

Des enjeux capitaux, entre sécurité des données et BigData

Ces deux exemples d’objets connectés ne représentent qu’une fraction de ce qui sera possible de faire avec son smartphone ou sa tablette demain. Le tout-connecté pose pourtant des tas de questions, qui restent encore aujourd’hui sans réponse.

En premier chef, les objets connectés posent des enjeux de sécurité de grande ampleur. Voici plusieurs exemples: que se passe-t-il en cas de piratage de données personnelles et sensibles? Comment les éditeurs devraient-ils compenser les personnes lésées? Que faire si un utilisateur détourne la fonction du dispositif et enfreint la loi avec?

Autre enjeu à ne pas perdre de vue: étant reliés en permanence à Internet – ou à un autre réseau – ces objets génèrent un nombre incalculable d’informations, qu’il faut ensuite mettre en forme et organiser. Un exemple concret? Ce sont les objets connectés qui ont accéléré le processus de déploiement des adresses IPv6. Du fait de la multiplication des dispositifs connectés à Internet – et donc dotés d’une adresse IP – le nombre d’adresses IPv4 devenait insuffisant.

Une chose est sûre: on n’a pas fini de vous reparler de ces objets connectés et de ces nouvelles applications qui modifient notre vie quotidienne.

Les accessoires connectés vous laissent de marbre? Voici ce que l’on a pu voir et tester lors du Mobile World Congress 2014, un salon entièrement dédié aux appareils mobiles.

Suivez-moi sur Twitter: @bbrassart

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Publicité

Articles les plus récents

Top téléchargements

Publicité