Publicité

Article

Jeux vidéo sur PC, une espèce en voie de disparition?

Matthieu Gagnot

Matthieu Gagnot

  • Mise à jour:

JeuxLe PAX East 2010, sorte d’E3 version côte Est, s’est tenu la semaine dernière à Boston. L’occasion pour des acteurs majeurs du jeu vidéo de débattre du futur des jeux vidéo sur PC. John Kreiner (Terminal Reality), John Abercrombie (Irrational Games), et Michell Shuster (LanSlide Gaming PCs) tombent d’accord sur un point: l’industrie du jeu vidéo sur PC traverse une mauvaise passe.

De l’avis de tous, le PC semble devenir un support de plus en plus secondaire pour les éditeurs de jeu vidéo: des titres à priori plus adaptés au PC n’y sont plus portés (God of War 3, Heavy Rain…) ou sortent sur cette plateforme de plus en plus tard (GTA: Episodes from Liberty City, etc.).

Même si les jeux vidéo les plus vendus de l’histoire restent des jeux PC (World of Warcraft, The Sims, Civilization…), leur part de marché a progressivement décliné pour ne plus représenter que 7 à 15% des revenus des éditeurs aujourd’hui.

Si en matière de jeux vidéo, les consoles tiennent aujourd’hui le haut du pavé, cela est en partie dû à 2 faiblesses majeures du support PC. Le piratage tout d’abord, qui existe sur consoles, mais dans des proportions bien moindres. La diversité des configurations PC, ensuite: les ordinateurs personnels sont présents dans presque chaque foyer, mais avec des caractéristiques qui peuvent changer du tout au tout. Aucune tentative de standardisation (Games for Windows, Steam…) n’a encore vraiment changé la donne.

Un constat que partage Jesus Bosque, directeur de Ongames.com, site référence du jeu vidéo en Espagne: “les consoles apportent une certaine «sécurité» pour toucher le grand public, avec 3 avantages de taille: un matériel standardisé, de faibles coûts de développement et une avance considérable dans certains genres (FPS, course, football…). Le PC se retrouve cantonné aux jeux de stratégie et aux MMORPG.

Pour que le PC redevienne une priorité des studios de développement, les éditeurs présents à ce débat ont donc à se mettre d’accord sur la façon d’enrayer le piratage et comment peser sur la standardisation des configurations matérielles. Les fabricants de hardware et Microsoft devront travailler main dans la main pour offrir aux éditeurs des standards unifiés.

Paradoxalement, ce PAX East 2010 a accueilli les présentations en avant-première de 2 jeux de premier plan pour PC: Civilization 5 et Mafia 2. Une autre tendance lourde qui se confirme: malgré la concurrence acharnée des consoles, le PC continue d’offrir d’excellentes surprises à ses aficionados.

Matthieu Gagnot

Matthieu Gagnot

Nouveautés de Matthieu Gagnot