« Journée du ralentissement du Net » : levez le pied pour la neutralité d’Internet

« Journée du ralentissement du Net » : levez le pied pour la neutralité d’Internet

Ce 10 septembre est une journée de mobilisation en ligne pour les défenseurs de la neutralité du web. L’objectif est de protester numériquement contre un web à deux vitesses et qui deviendrait payant.

Payer pour avoir un accès rapide et laisser les plus démunis subir les lenteurs d’un réseau ? De nombreux internautes et grosses compagnies d’informatique et de business s’y opposent. De ce combat est née la journée du ralentissement du net en vue de sensibiliser les internautes du monde entier aux conséquences de la non-neutralité du web.

Cette action fait échos à des décisions qui sont actuellement en discussion Outre-Atlantique. Les législateurs américains et la « Federal Communications Commission » (FCC), pendant de l’ « Arcep » française, doivent se prononcer sur la création d’un Internet à double vitesse, incluant des points d’accès lents et d’autres plus performants réservés à ceux qui sont prêts à en acquitter le prix, note Le Monde sur son site Internet. Les sociétés Mozilla, WordPress, Foursquare, Etsy, mais aussi Vimeo, ou encore Kickstarter et BoingBoing rejoindront, selon le site Battleforthenet.com, les rangs des activistes mobilisés autour d’une « action créative » commune.

Concrètement, lorsque vous vous connecterez sur ces sites, un script automatique affichera « une roue de la mort », symbolisant une e-requête en cours de progression. Un message d’explication et une pétition y sont ajoutés. Les Internautes sont également invités à partager sur les réseaux sociaux les messages d’appel à la mobilisation.

« Votre action permettra à quelques Américains de faire entendre leur voix, explique le site 01net.com, car si les lois en question sont américaines, leur pouvoir de nuisance est, en l’occurrence, mondial ». Pour les Européens, la « situation semble plus favorable », tempère le site Rtbf.be, qui rappelle que le Parlement européen a reconnu la neutralité du Net en avril, exception faite de la vidéo à la demande ou du cloud.

En France, le Conseil d’Etat vient de publier un rapport consacré au numérique et aux droits fondamentaux. Dans ce rapport, le principe de la neutralité des réseaux est proclamé mais dans le même temps, il affirme que “le principe de neutralité du net doit laisser aux opérateurs de communications des espaces de différenciation”. En gros, le Conseil d’Etat voudrait que les Fournisseurs d’accès à Internet (FAI) puissent avoir certaines marges de manœuvre pour la gestion du trafic. Bref, le Conseil d’Etat fait preuve d’un discours bien ambiguë alors par le vote de la loi par le Parlement européen n’est encore définitif. Pour en savoir plus, à lire l’article de Numerama sur le sujet.

A lire aussi:

  • Lien Copié!
Commentaires en cours de chargement