Les meilleures webapps de l’année 2011

Softonic Sélection des meilleurs applis Web 2011

Lancée il y a plus d’un an, la catégorie “Web Apps” de Softonic vous propose de découvrir de nouvelles applications Web toujours plus simples, toujours plus pratiques. L’offre mais également la demande pour ce type de services totalement intégrés au navigateur Web est en forte augmentation. En effet, pourquoi installer un logiciel lorsqu’il est possible de tout faire sur le Web, sans téléchargement ni procédure d’installation ?

Sans surprises, 2011 a été une année riche en actualités : de nouveaux réseaux sociaux ont vu le jour, les applications Web déjà bien établies ont tenté de renforcer leur position et certaines applis Web pionnières ont créé la surprise grâce à des fonctionnalités en ligne qui nous auraient paru farfelues il y a de cela quelques années.

L’heure est donc au bilan ; voici un descriptif des principaux évènements de l’année 2011, dans ce petit monde que sont les Web apps.

En matière de réseaux sociaux, rien n’est acquis : le lancement de Google+

En milieu d’année, le géant Google a sorti en grande pompe son nouveau réseau social baptisé Google+. Même si son adoption ne semble pas être massive dans l’Hexagone, force est de constater que Google+ présente des avantages comparatifs certains : une gestion des paramètres de confidentialité facilitée, un système de cercles convaincant, la possibilité de lancer des vidéoconférences, etc. Nos premières impressions avaient été positives ; Google+ semble confirmer sa bonne tenue et améliore quotidiennement l’excellente intégration avec le moteur de recherche star ainsi que les autres applications de la firme de Moutain View.

Qu’en sera-t-il en 2012 ? Le nouveau réseau social réussira-t-il à conquérir plus de parts de marché ou est-il destiné à tomber dans l’oubli, comme bien d’autres produits par le passé, Google Buzz en tête ?

Le Web pour écouter de la musique en streaming

La décision prise par Deezer et Spotify d’imposer des limitations aux utilisateurs de comptes gratuits n’a pas été du goût de tous. Justifiées car renforçant la viabilité économique du modèle, ces mesures ont tout de même poussé certains internautes à se tourner vers d’autres solutions en ligne, parfois à la limite de la légalité.

Grooveshark est fait bien évidemment partie. Malgré le retrait de son application Android, le service de streaming continue d’être accessible depuis un navigateur.

Musicuo est une webapp encore peu connue mais qui devrait faire de nombreux émules. Reprenant le modèle de Grooveshark, le site est également accessible depuis votre smartphone.

Ctions également Soundcloud, salué par la majorité des professionnels du secteur. Au programme, de nombreuses heures de chansons, de mixs et de démos, le tout en toute légalité.

Vous avez déjà entendu parler du service Google Music, déjà disponible aux Etats-Unis ? Ne vous inquiétez pas, il sera encore en haut de l’affichage en 2012…

Le triomphe des éditeurs de retouche photo en ligne

Editeur de retouche photo

L’une des surprises de cette année 2011 a été l’immense succès et le développement croissant de l’édition photographique en ligne. Déjà très prisées par les utilisateurs, les applications web de retouche photo en ligne offrent de plus en plus de fonctionnalités avancées, pour satisfaire le plus grand nombre.

Citons par exemple Photoshop.com, l’éditeur en ligne d’Adobe destiné aux utilisateurs peu exigeants. Les alternatives à l’appli web Photoshop ? La liste est longue : l’excellent Pixlr, le non moins performant Sumo Paint, Picnik… Peu à peu, ces noms commencent à faire de l’ombre aux logiciels d’édition photo comme Adobe Photoshop, PhotoScape ou encore PhotoFiltre.

Wolfram Alpha: une nouvelle étape de franchie pour les moteurs de recherche


Wolfam Alpha est présent sur la Toile depuis déjà plusieurs années mais 2011 restera comme l’année de tous les bouleversements pour ce moteur de recherche. Accessible depuis n’importe quel navigateur à l’adresse www.wolframalpha.com, cette base de données regroupe un grand nombre de connaissances et propose un service à mi-chemin entre Wikipédia et Google.

Lorsque vous validez votre recherche, Wolfram Alpha ne propose pas une série de liens consultables et cliquables. Il combine les mots clés pour tenter de répondre à toutes vos questions et affiche instantanément le résultat. Uniquement disponible en anglais, cette application Web n’en est qu’à ses balbutiements. Sa force ? La multiplicité de ses usages, notamment dans le domaine scientifique.

Le navigateur : la prochaine console de jeux

Parler de jeux pour navigateurs Web n’est plus forcément synonymes de “casual games” uniquement disponibles en Flash. Rien d’étonnant donc à ce que Google et Mozilla partent à l’offensive pour rendre compatible les manettes de jeu avec leur navigateur maison. Une fonctionnalité intéressante et rendue possible par des configurations matérielles de plus en plus puissantes.
Alors pourra-t-on jouer en 2012 à Monster Dash, Bejeweled ou encore Canabalt avec une vraie manette de jeu ? Réponse dans quelques mois….

Votre appli Web favorite n’est pas listée ci-dessus ? N’hésitez à nous en faire part dans les commentaires de ce billet.

Via OnSoftware ES

Commentaires en cours de chargement

Articles les plus récents

Top téléchargements

Voir le top complet