Publicité

News

Les versions les plus utilisées d’Android

Baptiste Brassart

Publié

Android par-ci, Android par-là, le système d’exploitation mobile de Google est sacrément en vogue ces derniers temps! Le seul hic, c’est qu’il existe déjà un grand nombre de versions en circulation.

Fruit d’un projet Open Source, la version d’Android n’est pas toujours identifiable. Prenons l’exemple des terminaux HTC: le constructeur taïwanais modifie le code source d’Android pour répondre au mieux aux besoins de ses clients. L’interface utilisateur est repensée puis ré-estampillée HTC Sense. Même chose pour Samsung avec son interface TouchWiz ou encore Sony avec le Sony Ericsson UI. Pas toujours facile de s’y retrouver.

Pour y voir plus clair, voici un aperçu des nouveautés apportées par les 3 versions les plus répandues de la solution mobile. Notez que les noms de version suivent une logique alphabétique et correspondent tous à un dessert.

Version 2.1

Nom de code: Eclair

La version 2.1 d’Android rebaptisée Eclair soigne son apparence. Les équipes d’Android ne cessent de plancher sur l’amélioration de l’expérience utilisateur. Eclair jette un pavé dans la mare et introduit 5 bureaux virtuels pour ranger vos applications préférées ainsi que de nouveaux effets 3D.

La galerie d’images s’offre un relooking complet. Vous pouvez également synchroniser photos du téléphone et compte en ligne Picasa. L’interface propose un nouveau widget pour contrôler la connectivité Bluetooth, WiFi et le GPS.

Côté applications, Google Earth fait son entrée sur l’Android Market.

Version 2.2

Nom de code: Froyo

FroYo – pour Frozen Yogurt – correspond à la version 2.2 du projet Android. Les innovations proposées par cette mouture ne sont pas forcément les plus visibles. Les équipes de développement ont intégré le moteur V8 à l’application Google Chrome pour Android. Le résultat? Un navigateur ultra-rapide taillé sur-mesure pour votre téléphone.

Autres nouveautés majeures de cette version, vous pouvez désormais sélectionner une application dans l’Android Market depuis votre PC – en utilisant le navigateur Google Chrome – puis procéder au téléchargement automatique des applications choisies, dès lors que le terminal mobile est connecté à Internet.

Les téléphones sous Android deviennent aussi des “hotspots“. En d’autres termes, vous pouvez utiliser la connexion 3G de votre téléphone pour vous connecter à Internet avec votre ordinateur.

Version 2.3

Nom de code: Gingerbread


Android se met au noir avec sa version 2.3 connue sous le nom de code Gingerbread. Les couleurs de l’interface sont retravaillées et offrent un meilleur confort d’utilisation. Également repensés, le clavier virtuel et l’outil de synthèse vocale sont autant de bonnes nouvelles pour les utilisateurs d’Android.

La gestion de la batterie est optimisée et rend le mode multi-tâches – ouvrir et utiliser plusieurs applications à la fois – plus stable et plus performant. Coup de bambou pour les opérateurs téléphoniques, l’intégration des applications de VoIP dans le menu contextuel est d’ores et déjà une réalité. Lorsque vous sélectionnez un contact, Android vous propose de l’appeler soit par le réseau téléphonique soit par VoIP via les applications installées au préalable – Skype en tête.

Pour compléter le tableau, on note aussi le support natif du gyroscope ainsi que l’implémentation de la technologie NFC qui promet de belles applications à venir.

HoneyComb, la version 3.0 et 3.1 d’Android, est spécialement conçue pour les tablettes tactiles. Entre-autres modèles, on retrouve la tablette XOOM de Motorola ou encore le modèle Iconia Tab A500 de la marque Acer.

La prochaine version du système d’exploitation, IceCream Sandwich, aura comme principal objectif d’unifier les versions du petit bonhomme vert.

Vous aimerez aussi