Mega: le nouveau MegaUpload 100% légal ?

Mega: le nouveau MegaUpload 100% légal ?

Kim Dotcom, le célèbre créateur du défunt MegaUpload, s’apprête à dévoiler son nouveau service de partage de fichiers. Dans quelques heures maintenant et un an jour pour jour après la fermeture définitive de MegaUpload, le site Mega devrait proposer à tous ses utilisateurs un compte gratuit de 50 Go de données.

Comment Kit Dotcom a-t-il réussi à développer ce projet finalement assez proche de MegaUpload alors même que le FBI a fait fermer MegaUpload il y a tout juste un an? Sera-t-il dangereux de partager des fichiers sur Mega? Voici tout de suite quelques éléments de réponse.

Un astucieux système de chiffrement

Pour se prémunir contre tout procès, Kim Dotcom a fait preuve d’ingéniosité. Voici, d’après les dernières informations, comment devrait fonctionner le partage de fichiers sur Mega :

  • L’utilisateur s’inscrit puis importe les fichiers de son choix.
  • Les données sont instantanément encryptées par les serveurs de Mega grâce à l’algorythme AES. Une clé de chiffrement est fournie uniquement et seulement à l’utilisateur. Kim Dotcom et ses équipes ne seront apparemment pas en mesure de décrypter les données. Ils ignoreront tout du contenu des comptes Mega. Malin non ?
  • Ensuite, libre à l’utilisateur de partager cette fameuse clé de chiffrement avec les autres utilisateurs.

Comme nous venons de le voir, le service Mega peut aussi être utilisé pour des documents parfaitement légaux. À ce titre, Mega souhaite rivaliser avec les grands noms du stockage en ligne comme DropBox, Google Drive, SkyDrive, etc. Les premières images suggèrent des comptes gratuits offrant 50 Go, bien plus que tous les services concurrents. En revanche, on ignore encore tout des fonctions de partage de Mega.

 

Un compte de 50 Go

 

Un énième casse-tête juridique en perspective


Vous l’aurez compris, Mega risque de faire beaucoup parler de lui dans les prochains jours. Légal, illégal, sous le coup d’Hadopi? Autant de questions qui pour l’instant demeurent sans réponse. On voit mal comment un nouveau MegaUpload pourrait émerger, à l’heure où des solutions légales comme Deezer ou Spotify prouvent que droits d’auteur et Internet peuvent parfois s’accorder. Autre exemple: l’essor de la “catch-up TV” (télévision de rattrapage) qui efface peu à peu les frontières entre contenus audiovisuels et dispositifs numériques.

Pourtant, aucune loi ne devrait pour l’instant inquiéter Kim Dotcom. Ce personnage, qui se décrit comme un défenseur des libertés sur Internet, semble avoir pris ses précautions sur le plan juridique. Il a su s’entourer des meilleurs conseillers juridiques en la matière pour créer le service Mega.

Qu’en est-il des utilisateurs?
La loi Hadopi, qui interdit le partage de torrents contenant des fichiers enfreignant le droit d’auteur, ne peut a-priori pas grand chose contre Mega. Toutes les données seront cryptées et seuls les utilisateurs finaux seront en mesure de lire ces contenus. Mais il y a fort à parier pour que les lignes juridiques bougent assez rapidement.

Comptez-vous vous inscrire sur Mega? N’hésitez pas à nous faire part de vos réactions dans les commentaires

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Articles les plus récents

Top téléchargements