Saint-Valentin, “Love Story” dans les jeux vidéo

Saint-Valentin, “Love Story” dans les jeux vidéo

Depuis que le jeu vidéo a envahi nos écrans, sur PC ou console, la variété des scénarios et des genres convainc un public toujours plus large. Il est un thème indémodable, toujours à la page (comme au cinéma) qui est un moteur pour beaucoup de héros: l’amour.

 

Qu’il s’agisse de sauver une princesse en détresse ou faire équipe avec une fille casse-cou, nos héros vidéo-ludiques trouvent souvent le moyen de s’amouracher d’une jeune femme libre (ou pas). Séduction et action font bon ménage.

 

 

Les couples stars, un amour platonique

 

Au rayon des bons sentiments, il est un couple qui vient tout de suite à l’esprit, alors qu’il n’en est pas vraiment un. Super Mario et la Princesse Peach n’ont jamais eu de relation officielle malgré les incroyables efforts déployés par le plombier pour voler au secours de l’éternelle prisonnière de Bowser. Et si Mario attendait plus de la Princesse? Cette dernière ne voit-elle en lui qu’un sauveur, rien de plus? L’histoire nous le dira sans doute un jour.

 

En attendant, Seth MacFarlane, dessinateur rendu célèbre par la série Les Griffins s’amuse sur le Net à détourner les aventures de Super Mario et de la Princesse Peach sur son canal YouTube officiel. Tout ça pour un petit bisou… (en anglais).

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=gzEZ-sXAXL4[/youtube]

 

Au rayon Nintendo, une autre princesse se retrouve régulièrement dans la panade depuis les années 80. Il s’agit de Zelda, parfois menacée, souvent capturée par l’ignoble Ganondorf. C’est à Link que revient la difficile tâche de lui venir en aide, quand ce n’est pas le royaume tout entier qu’il faut sauver.

 

Quelques indices trouvés au cours du temps et des versions des jeux de Zelda laissent à penser qu’il existe une relation amoureuse entre les deux héros. Dans The Adventures of Link, la princesse se lâche et embrasse carrément son chevalier servant alors que tombe le rideau de fin. Dans d’autres épisodes, Link s’évanouit en recevant un bisou sur la joue. Dans les mangas de la série, on ne compte plus les moments où nos camarades se tiennent la main, rougissent ou pleurent de joie en se voyant.

 

Des compagnes inconnues ou invisibles

 

Tout le monde connaît Sonic le hérisson bleu, mascotte de Sega. Ce dernier ne fait pas dans les sentiments fleur bleue. Pourtant, une certaine Amy Rose lui colle aux basques sans arrêt, criant à qui veut l’entendre qu’elle épousera Sonic un jour. Adoptée par les fans dès sa première apparition en 1993 dans Sonic the Hedgehog CD, elle est jalouse et caractérielle et quelque peu embarrassante pour notre héros. Cèdera-t-il un jour à ses avances?

 

Donkey Kong lui-même aurait une fiancée attitrée, mais rien ne le prouve. Elle s’appelle Candy Kong et ses formes généreuses ne sont pas là pour détourner le gorille de Nintendo de sa mission, bien au contraire. Celle-ci est présente dans les mini-jeux de plusieurs aventures, dont Donkey Kong Country sur Super NES, où elle fait sa première apparition en 1994. Elle vend aussi divers objets au héros à la banane. Amour platonique ou caché, nul ne le sait vraiment.

 

Au risque d’en surprendre plus d’un(e), Double Dragon est aussi une histoire d’amour, au départ. Si Jimmy et Billy Lee partent tabasser du gangster en pagaille, c’est bien parce que la copine de ce dernier, Marion, a été enlevée par le gang des Black Shadows. Après, les arts martiaux, c’est juste pour enrober l’histoire…

 

Le kidnapping marche très bien dans les jeux vidéo. Prenez l’édition de 1989 de Prince of Persia, par exemple. Le méchant vizir Jaffar veut absolument asseoir son pouvoir en épousant la fille du Sultan. Comme celle-ci refuse, elle est enfermée dans un donjon pour réfléchir pendant 60 minutes, le temps pour votre Prince de venir à son secours et d’empocher la mise.

 

Moins connus, nommons aussi Wander qui tente de réanimer coûte que coûte Mono dans The Shadow of the Colossus ou encore Razputin l’enfant doté de pouvoirs surnaturels qui protège sa colonie et sa petite amie Lili dans Psychonauts.

 

Quant à Max Payne, c’est bien parce que sa femme a été tuée devant ses yeux qu’il se transforme en véritable machine à tuer.

 

L’aventure en duo

 

Rares sont les jeux où l’on part au combat en compagnie de sa petite amie ou son épouse. Pourtant, quelques héros, séducteurs dans l’âme, tombent sous le charme d’une belle nana en plein cœur de l’action.

 

C’est par exemple le cas de ce polisson de Nathan Drake dans Uncharted. Sorte d’Indiana Jones plus moderne et plus porté sur son flingue que l’original, le coquin séduit tour à tour Elena dans Drake’s Fortune et Chloé dans Among Thieves. Quand les deux filles se rencontrent, ce brave Nathan est un poil gêné mais qu’importe: l’aventure, c’est l’aventure.

 

 

Dans Les chevaliers de Baphomet, c’est un peu la même histoire. Tandis qu’ils enquêtent chacun de leur côté sur la mort d’un haut fonctionnaire, Nico Collard, journaliste, et George Stobbart, touriste, croisent leurs informations pour aboutir à une vérité incroyable. En guise de voyage romantique, ces derniers partent en Irlande, en Espagne ou en Syrie. Mais pas question de se bécoter avant la fin de l’histoire. Il y a un mystère à régler.

 

Jeux de séduction

 

Si certains couples, officiels ou non, sont connus de tous, il existe également des jeux où l’on décide de ce que l’on veut faire en matière de séduction.

 

Prenons par exemple les Sims. L’aspect sentimental n’est jamais laissé de côté et l’atout séduction est un point fort à développer, notamment dans certaines extensions comme Nuits de folie, Quartier libre, Accès VIP ou Et plus si affinités. Au moins, les râteaux dans les jeux vidéo laissent votre honneur intact. Donc, messieurs les timides, soyez imaginatifs!

 

 

Au début des années 2000, une version pour adulte des Sims a vu le jour. L’objectif de ce jeu, nommé Singles, était clairement de séduire son colocataire pour l’amener dans son lit, le tout étant à peine censuré par quelques envolées de ballon en forme de cœur. Du grand art à réserver à un public âgé de plus de 18 ans.

 

L’ancêtre de ces jeux de séduction s’appelle Leisure Suit Larry. Sorti dans les années 80 sur PC, ce jeu humoristique n’a pas rencontré un succès phénoménal, mais reste dans les têtes comme un jeu novateur dans ce domaine. L’histoire est simple: Larry Laffer, la quarantaine, cherche la femme qui lui fera perdre sa virginité et pourquoi pas, se marier avec elle. L’aventure se compose de plusieurs scénarios cocasses où notre brave Larry est mis à rude épreuve durant deux heures. Il finit même dans l’industrie du film pour adultes. A réserver à un certain public.

 

Ne reste que Lara Croft, pulpeuse égérie des jeux vidéo de tout ordre, insoumise malgré les nombreuses sollicitations. Je paye ma bouteille de champagne au héros de jeu vidéo qui la fera succomber…

 

 

Crédits images
Super Mario Wedding Cake – Alt text – Flickr
Link et Zelda – Fan art Club-ados
Double Dragon – Gamesradar
Nathan et Elena – All things Uncharted
Les Sims – IGN

Commentaires en cours de chargement