Publicité

Windows 8, c’est fini!

Windows 8, c’est fini!

Aujourd’hui, nous faisons nos adieux au système d’exploitation de Microsoft qui a eu la vie la plus courte. En trois ans seulement, Windows 8 a terminé son cycle avec une ultime mise à jour le 12 janvier 2016.

Si vous continuez sous Windows 8, sachez que cet OS ne bénéficie plus maintenant de support technique et donc qu’il n’est plus protégé. La solution est simple et passe par une mise à niveau gratuite vers Windows 8.1 ou Windows 10.

Cette mise à niveau est-elle obligatoire? Non, bien sûr. On ne compte plus les adeptes de Windows XP qui conservent le vieil OS de leur enfance contre vents et marées. Mais sachez qu’en dépit de la nostalgie ou d’un goût pour le vintage, un système d’exploitation qui n’est plus couvert par son support technique est vulnérable et sera affecté par la moindre faille de sécurité à venir.

Déjà 200 millions d’utilisateurs de Windows 10

Justement, nous avons reçu la semaine dernière un communiqué de presse de la part de Microsoft qui se félicitait que Windows 10 avait été installé sur plus de 200 millions d’appareils. Un chiffre impressionnant, boosté, il est vrai, par les ventes du dernier Black Friday.

Il faut reconnaître que Windows 10 connaît le rythme d’adoption le plus rapide de l’histoire de Microsoft: 140 fois plus rapide que celui de Windows 7 et 400 fois plus rapide que celui de Windows 8.

Windows 8, le mal-aimé. Trop novateur, peut-être. Si on examine le graphique de StatCounter, on voit qu’il ne représentait qu’un modeste 3% de la globalité des Systèmes d’Exploitation au niveau mondial. On remarque aussi que le nombre d’utilisateurs de Windows 10 est en nette augmentation, parallèlement à la baisse progressive du contingent d’adeptes de Windows 7.

On peut difficilement dire qu’on regrettera ce Windows 8. Quoi qu’il en soit, longue vie à Windows 10, au moins jusqu’au 14 octobre 2025!

Source: Softpedia

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Publicité

Articles les plus récents

Top téléchargements

Publicité