Publicité

Off Topic

Les 10 meilleurs films de Pixar sur Disney+

Attention: Notre équipe est toujours à la recherche de sujets qui seront appréciés par nos lecteurs. Nous vous proposons cet article, pour lequel nous avons reçu une rémunération.

Dès le 7 avril 2020, Disney+ sera disponible en France. Le service de streaming vous donnera accès aux nombreux films et séries des univers de Disney, Marvel ou Star Wars. Très bientôt, vous pourrez regarder toutes ces séries géniales, exclusivement sur Disney+. Pour vous aider à les classer par ordre de priorité (et être sûr de n’en oublier aucun), voici notre Top 10 des meilleurs films de Pixar. Bons films!

10. En avant (Onward)

Si le dernier film de Pixar s’est fait une place dans ce Top 10, c’est pour sa capacité à combiner des éléments d’heroic fantasy avec une trame narrative terriblement réaliste qui peut résonner en chacun de nous. Derrière ses scènes d’action, de poursuite, de batailles et de donjons, on découvre deux frères démunis devant la mort prématurée de leur père et qui décident de le ressusciter avec un sortilège qui, bien entendu, ne fonctionne pas. Qui n’a jamais été confronté dans sa vie à l’incapacité d’aller de l’avant après un évènement tragique ?

Ah, on rappelle que les abonnés de Disney+ en Europe devront attendre le 3 avril pour regarder En Avant sur la plateforme de streaming (et le 7 avril en France).

Autre rappel, le service sera offert pour une période d’essai gratuite de 7 jours (soit tout le temps de voir vos films Marvel préférés) et il sera disponible sur un maximum de 10 appareils, entre autres fonctionnalités.

9. Up

Quand on se remémore le film Up, ce qui nous vient à l’esprit en premier, c’est une scène d’introduction tragique et l’image inoubliable de cette maison de grand-père suspendue dans le ciel. Ce qu’on oublie souvent, c’est sa géniale deuxième partie. Ok, elle est plus conventionnelle dans sa forme, mais elle permet de remettre en question la plupart des idées reçues de ce grognon de Carl.

Confronté à l’idole de son enfance, Carl se retrouve obligé de changer et de réévaluer ce qu’il croyait savoir : malgré toutes les tragédies qui peuvent nous affliger, il reste toujours des motifs d’espoir – et du temps ! – pour reprendre le cours de sa vie comme si c’était une aventure.

8. Wall-E

Alors qu’on commençait à se demander si les studios Pixar étaient encore capables d’innover, Wall-E est arrivé pour mettre tout le monde d’accord. Le film dévoile un projet extrêmement ambitieux et audacieux pour son époque : sans une seule ligne de dialogue, la première demi-heure du film n’a aucun mal à nous attendrir ou à nous faire sourire… Tout en nous racontant une histoire post-apocalyptique de façon subtile et intelligente. La deuxième partie nous mène sur un terrain plus conventionnel, mais elle ne manque pas de nous surprendre avec une critique orwellienne de la société capitaliste et avachie qui nous gagne peu à peu.

7. Les Indestructibles

A la fois un des meilleurs films de super-héros de la dernière décennie et une masterclass sur la façon de dépeindre un monde complexe en seulement deux heures. La première heure est consacrée à la famille Parr, à ses superpouvoirs et au monde post-héroïque dans lequel elle vit. La deuxième heure secoue tout ce petit monde avec des scènes d’action et de batailles qui, loin d’être superflues, font progresser les relations entre les personnages principaux. Et, vous vous en doutez : c’est extrêmement rigolo. Aussi bien pour les adultes que pour les plus petits de la maison.

6. Vice-Versa (Inside Out)

Un des films les plus intelligents de Pixar. Doublement intelligent, même. D’un côté, parce qu’il arrive à représenter quelque chose d’aussi complexe et abstrait que le monde des émotions, et l’importance de chacune d’entre elles. De l’autre, pour la forme par laquelle il délivre son message : à travers deux personnages sympas comme tout, Joie et Tristesse, qui devront retourner au centre de contrôle avant que son propriétaire, une fille aux portes de l’adolescence, se laisse submerger par les changements de son quotidien. Pour y arriver, Joie et Tristesse vont devoir explorer son esprit et découvrir toute une série de recoins et d’alliés.

5. Ratatouille

Ratatouille est un film qui parle d’art. Oui, bon, d’accord : c’est l’histoire d’un rat qui est en réalité le meilleur chef de tout Paris et qui contrôle un cuisinier depuis l’intérieur de sa toque. Mais au-delà de ça, le film s’interroge sur ce qu’est l’art, qu’est-ce que créer, et pourquoi c’est primordial pour émouvoir jusqu’à l’âme tous ceux qui nous entourent.

4. Le Monde de Nemo

La raison pour laquelle Le Monde de Nemo est un dessin animé si émouvant se cache derrière l’histoire personnelle de son réalisateur, Andrew Stanton. Le film lui a servi d’exutoire pour exprimer ses remords d’avoir surprotéger son fils. Quiconque a eu un enfant (ou a eu la responsabilité d’un tout-petit) peut facilement s’identifier au personnage principal, un poisson-clown plus que nerveux qui doit retrouver son fils égaré avec l’aide d’un poisson-chirurgien amnésique.

3. Coco

Ce n’est pas un scoop : un des principaux thèmes des films Pixar est la famille. Mais Coco traite le sujet avec une approche radicalement différente : à travers le réalisme magique (typique de l’art sud-américain) et une animation généreuse et onirique, Coco nous conte l’histoire de Miguel, un enfant parcourant le Pays des Morts pour révéler la vérité derrière une malédiction familiale qui l’empêche de réaliser son rêve de devenir guitariste.

2. Toy Story

Ok, son animation en 3D a pris un coup de vieux. Mais 25 ans après sa sortie en salles, l’histoire des personnages de Toy Story est aussi rafraîchissante qu’au premier jour. Et maintenant qu’on a muri, on peut poser dessus un regard nouveau. C’est l’occasion de découvrir qu’il s’agit d’un film empreint de mélancolie ; tout commence avec l’obsession de Woody de vouloir faire perdurer le bon vieux temps passé. Réfractaire à la nouveauté, symbolisée ici par l’arrivée de l’intrépide Buzz l’Eclair, il va déclencher une série de catastrophes, de scènes d’action et de rires, beaucoup de rires.

1. Toy Story 2

La prochaine fois que quelqu’un soutient que les suites ne sont jamais aussi bonnes que les originaux, vous pourrez lui montrer L’Empire contre-attaque ou Toy Story 2. Le périple de Woody à la recherche de sa vraie identité surclasse largement l’histoire originale, à la fois parce qu’il multiplie les clins d’œil et parce qu’il se risque à être aussi cynique que subtile. Le film ose même réduire le nombre de chansons à une seule (mais quelle chanson, rien que de s’en rappeler nous met les larmes aux yeux). C’est enfin le tout premier des films Pixar où le méchant était en fait du côté des gentils au début de l’histoire.

  • Lien Copié!

Vous aimerez aussi

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Articles les plus récents

Top téléchargements

Publicité