OS X 10.10 Yosemite: nouveau look, nouvelles fonctionnalités

Yosemite, ce qui va changer

L’apparence esthétique du nouvel OS Apple, avec ses icônes plates et ses transparences, est particulièrement captivante. Mais est-ce seulement la forme qui change ou bien la mise à jour affecte-t-elle aussi la substance? Comment changera le quotidien numérique des possesseurs d’un Mac?

L’arrivée sur le marché d’une nouvelle version d’un système d’exploitation est toujours un événement important. Les utilisateurs sont pleins d’expectatives et ceci est surtout vrai pour les fans d’Apple, qui accueillent toujours les nouveautés de Cupertino d’une manière participative.

La version Bêta de l’OS X 10.10 Yosemite vient de sortir (si vous voulez l’installer,  voici la page où vous inscrire). Les fonctions les plus intéressantes, qui sont celles relatives à l’interconnexion profonde entre OS X et iOS (par exemple Handoff),  ne sont pas encore disponibles. Pour en profiter, il faudra attendre l’iOS 8, qui sortira cet automne, mais beaucoup d’autres fonctions ont déjà été mises au point.

Parmi ces fonctions, nous avons décidé de nous pencher sur celles qui introduisent des nouveautés concrètes dans la vie quotidienne de l’utilisateur de Mac, à savoir celles qui concernent le centre des notifications, Spotlight et Mail.

Le centre des notifications a finalement un sens

Disons-le clairement: le centre des notifications risquait de finir comme les widgets d’OS X: oubliés, négligés, souvent incompris. Le fait est que pratiquement aucun utilisateur de Mac ne les a jamais utilisés. Certains n’en soupçonnent probablement même pas l’existence.

Et le centre des notifications, tant pour OS X que pour iOS, n’a jamais vraiment fonctionné jusqu’à présent. De temps en temps, on l’ouvre par inadvertance et, après un bref coup d’œil perplexe à ce fond de couleur grise, on le referme, revenant à ce que l’on faisait auparavant.

Dans OS X Yosemite, Apple a rafraîchi cet instrument négligé et cette fois-ci, il pourrait devenir familier et utile à de nombreux utilisateurs.

Le centre de notifications d'Apple

La nouveauté la plus captivante est la possibilité de le personnaliser avec, et oui, des widgets! Pour les ajouter au tableau Aujourd’hui, il suffit de cliquer sur la touche Edit en bas à droite et, à partir de la colonne des Eléments, de cliquer sur la touche “+” à côté des widgets que vous voulez ajouter. Vous pouvez aussi les déplacer à votre convenance.

Ajouter des widgets au centre de notifications

La version Bêta ne met que trois outils à disposition: Calculatrice, Heures locales et Réseaux sociaux, grâce auquel il est possible de poster sur Facebook, Twitter et Linkedin et d’envoyer des messages avec Messages.

Les deux premiers ne sont pas forcément intéressants. Il arrive rarement qu’on s’intéresse à l’heure qu’il est à Melbourne ou à Kinshasa et la fonction calculatrice n’a rien pour émouvoir. Mais le dernier outil pourrait rencontrer un certain succès parce que nous utilisons tous quotidiennement les réseaux sociaux et pouvoir poster sur Facebook ou Twitter sans devoir utiliser le navigateur est objectivement commode.

Il est donc envisageable que chaque utilisateur de Mac aura son propre centre de notifications, adapté à ses besoins et qu’il consultera continuellement. Côté apparence, on y gagne aussi, notamment parce qu’avec la nouvelle interface à fenêtres transparentes, la couleur grise a été un peu mitigée. Pas beaucoup, mais un peu.

Spotlight, le turbo de la recherche

Le nouveau moteur de recherche “total” d’OS X est une fonction des plus intéressantes.

Spotlight

Spotlight a toujours été l’un des meilleurs produits de Mac, en particulier si on le compare à son homologue de Windows -peu pratique et souvent inutile. Les résultats des recherches, en effet, ont toujours été précis, bien organisés et cohérents avec ce qui était recherché.

Avec Yosemite, cependant, l’application a fait un important bond en avant. Maintenant, Spotlight (en… s’inspirant d’applications tierces déjà disponibles sur App Store!) cherche non seulement dans le Mac mais également sur Internet (en s’appuyant sur Bing et non sur Google…  les rapports entre Apple et Big G n’étant plus au beau fixe!), dans Wikipédia, au sein de l’App Store, parmi les lieux se trouvant autour de vous (par l’intermédiaire de cartes), dans le dictionnaire et pas seulement.

Spotlight Softonic

De cette manière, il devient facile de retrouver un courriel, des conversations et des informations relatifs à un thème. Si, par exemple, vous travaillez avec d’autres personnes à un projet, recueillir l’ensemble du matériel y afférant est vraiment simple: courriels, messages du chat, fichiers échangés mais aussi sites Internet et informations: Spotlight trouve tout et vous épargne un bon mal de tête.

Certes, cette application, pour excellente qu’elle soit, ne peut pas se substituer à votre moteur de recherche principal, remplaçant Safari, Firefox ou Chrome, parce qu’elle privilégie tout de même le contenu de votre Mac à celui d’Internet. Mais il s’agit toutefois d’un excellent moteur de “recherche globale” et elle est également parfaite comme application de lancement. Par ailleurs, l’aperçu fait économiser beaucoup de temps. En somme, vous apprendrez à l’aimer en trois clics.

Mail va à l’essentiel

La principale nouveauté de Mail est le Markup, un outil qui vous permet d’écrire directement sur les pièces jointes: une idée qui simplifie véritablement la vie de l’utilisateur Mac, parce qu’elle résout un problème quotidien de ceux qui utilisent beaucoup le courriel.

Pour accéder à l’outil, ajoutez une pièce jointe à un message puis allez dessus à l’aide de la souris et, à partir du menu déroulant de la flèche que vous trouvez en haut à droite, choisissez l’option Markup.

La commande de Mail Markup

La pièce jointe s’ouvrira dans un éditeur à l’aide duquel vous pourrez ensuite ajouter des formes, des inscriptions, des notes à main levée et même votre signature manuelle, en la scénarisant avec l’appareil photo ou en la traçant sur le trackpad (mais Apple devrait encore travailler un peu sur cet instrument: nous l’avons en effet trouvé peu pratique et difficile à utiliser de manière efficace).

Editer ses pièces jointes avec Markup

Une autre nouveauté est le Mail Drop, un instrument qui permet de lancer des pièces jointes très lourdes sans problème. En pratique, au lieu d’être expédiées directement par courriel, elles sont chargées sur votre iCloud et le destinataire reçoit simplement un lien hypertexte permettant de les télécharger.

Tout ceci se fait automatiquement, ce qui ne comporte donc aucun changement pour vous: vous ajoutez votre pièce jointe au message, comme d’habitude, vous envoyez le tout et le tour est joué. En somme, ce sera comme avoir un WeTransfer intégré à votre Mac.

Mais le meilleur reste encore à venir

Cette version Bêta d’OS X Yosemite a déjà apporté de nombreuses améliorations à la Developper Preview que nous avions testée au cours de ces dernières semaines. Le nouveau style et les fonctions qui viennent s’ajouter au système et aux applications par défaut sont très convaincants.

Les nouveautés les plus succulentes n’arriveront cependant qu’à la sortie d’iOS 8: il s’agit d’Handsoff et d’iCloud Drive. L’intégration entre OS X 10.10 et iOS 8, en effet, a rendu l’écosystème Apple encore plus homogène et c’est cette fusion qui nous réservera le plus de surprises.

Mais, pour en profiter, nous devrons patienter encore un peu. En attendant, nous avons de quoi nous mettre en appétit avec cette version Bêta, très prometteuse.

A lire:

Article original de Pier Francesco Piccolomini – Softonic.com. Traduit et adapté de l’italien.

Commentaires en cours de chargement