Publicité

Windows XP: le point, un mois après l’Xpocalypse

Windows XP: le point, un mois après l’Xpocalypse

Il y a un peu plus d’un mois, Windows XP a tiré sa révérence, annonçant que plus aucun support de sécurité ne serait désormais assuré par Microsoft. J’ai décidé de mettre mes conseils à l’épreuve pour voir s’il était possible de continuer à utiliser un système d’exploitation abandonné sans succomber aux attaques des logiciels malveillants.

Pour les utilisateurs de Windows XP, le 8 avril 2014 a sans doute marqué la fin du monde. L’XPocalypse, comme l’ont surnommée les journalistes, signifiait la fin des mises à jour des systèmes de sécurité de l’XP. À en croire Microsoft, ceux qui hésitent encore à basculer sur Windows 8 s’exposent aux risques constants d’être attaqués par des virus ou des intrusions.

Le passage à Windows 8 coûtant très cher, j’avais publié quelques recommandations de sécurité pour ceux qui n’ont pas d’autres options que de continuer à utiliser XP pendant quelque temps encore. Mes principaux conseils étaient: ne pas utiliser Internet Explorer, garder les programmes à jour, installer les antivirus compatibles, etc.

Ecran de démarrage de Windows XP

Nostalgie: l’écran mythique de démarrage de Windows XP…

J’ai donc résolu de mettre ces conseils en pratique avec un portable équipé de Windows XP. Les résolutions étaient simples: je naviguerais avec Firefox, j’utiliserais AVG comme antivirus et je me garderais bien de commettre la moindre bêtise. Après avoir installé tous les patchs et applications possibles, j’ai utilisé le PC une moyenne d’1 h 30 par jour.

Un mois sans turbulences

Première impression: une grande tranquillité. Utiliser XP sur un système vide est une expérience agréable. Tout est rapide et stable. Firefox s’ouvre immédiatement et vous pouvez configurer le Wifi sans problème. La version gratuite d’AVG ne dérange pas, pourvu qu’on prenne le temps de configurer les alertes et analyses de second plan.

Paramètres de configuration d'AVG

Les jours ont passé sans grandes nouveautés. Au bout d’une semaine, tout paraissait si tranquille que j’ai osé ouvrir quelques pièces jointes suspectes et j’ai découvert que Gmail avait déjà filtré le contenu dangereux (les pièces jointes étaient des formulaires vides –une tentative de phishing très maladroite).

Alerte Gmail

Je me suis également connecté à des réseaux de téléchargement de fichiers (Torrent et eMule) pour partager du contenu public. Je n’ai jamais eu l’impression d’une invasion de mon réseau privé, bien protégé par un routeur simple avec son pare-feu intégré. Je n’ai rien remarqué de bizarre. Bien que mon ordinateur soit identifié comme un PC avec Windows XP, personne n’a tenté d’y pénétrer.

En résumé: il ne s’est rien passé du tout.

Satisfaction, oui, mais sans oublier quelques précautions

Je sais très bien pourquoi je n’ai pas été infecté: je me suis bien gardé de commettre la moindre imprudence. De plus, j’ai utilisé des programmes sûrs et régulièrement mis à jour. Quand, au bout de trois semaines d’utilisation de l’XP, Internet Explorer a annoncé une faille de sécurité rapidement patchée par Microsoft, peu m’importait en vérité: moi, j’utilisais déja Firefox.

Le dernier patch pour Windows XP

Le dernier patch pour Windows XP, le KB2964358, est arrivé comme un miracle

Si j’avais navigué sur des pages douteuses ou si j’avais installé des logiciels piratés, j’aurais été infecté facilement. Mais cette infection aurait pu avoir lieu sur XP comme sur Windows 8. Ce type d’infections est difficile à éviter parce qu’elles profitent davantage de la confiance des gens et que des défaillances des systèmes d’exploitation obsolètes.

Mikko Hipponen, fondateur de F-Secure, déclarait en plaisantant que, selon lui, le système d’exploitation le plus sûr est Windows 3.1, car personne n’a encore pu créer de virus pour l’affecter. Cette phrase m’a fait sourire parce que c’est vrai. Et pourtant, ce n’est pas ce que je recommanderais à qui que ce soit. Mon conseil est de passer à Windows 7 ou 8, au choix. Mais, on le voit bien, rester sur XP n’est pas la fin du monde.

Et vous, que pensez-vous du résultat ?

A lire aussi:

Article original écrit par Fabrizio Ferri-Benedetti – Softonic.com. Traduit et adapté de l’espagnol.


Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Publicité

Articles les plus récents

Top téléchargements

Publicité