Publicité

Assassin’s Creed 4: Black Flag – Test et prise en main

Assassin’s Creed 4: Black Flag – Test et prise en main

Assassin’s Creed IV: Black Flag est un jeu d’action aventure à la troisième personne dans le lequel vous incarnerez Edward Kenway – un flibustier sans foi ni loi – dans une aventure palpitante qui l’entraînera au gré de la mer des caraïbes en plein âge d’or de la piraterie.

Assassin's Creed 4 Test

Edward croisera la route des corsaires les plus terribles de l’histoire…

L’histoire: le jeune homme et la mer

Edward Kenway est le grand-père de Connor – le protagoniste d’Assassin’s Creed III – et ce nouveau chapitre nous invite à vivre la conversion progressive du héros au credo des assassins au long d’une suite d’événements qui le conduiront de Cuba à la Floride et qui l’amèneront à croiser la route des corsaires les plus terribles de l’histoire.

L’environnement: des paysages aux airs de carte postale

Fini les paysages froids et ternes de l’Amérique du nord! Les environnements d’Assassin’s Creed IV: Black Flag sont de véritables explosions de couleurs. Ajoutez à cela une faune et une flore détaillée avec minutie et vous obtenez un jeu qui prend souvent des airs de carte postale. Les environnements du jeu se partagent quant à eux entre les villes (La Havane, Kingston et Nassau) et les environnements forestiers propices au Parkour. Du côté de la bande son, Assassin’s Creed IV ne déçoit pas non plus et les rues résonnent des accents des passants venus des quatre coins des caraïbes tandis que les sorties en mer sont accompagnées d’authentiques chansons de marins et d’hymnes épiques dignes de Pirate des Caraïbes.
Assassin's Creed 4 Test

Assassin’s Creed IV prend souvent des airs de carte postale…

Une infiltration facilitée

De nombreuses améliorations ont été portées à l’infiltration dans Assassin’s Creed IV: Black Flag. Comme dans le volet précédent, des zones de végétation dense permettront au héros d’observer et d’attaquer ses cibles en toute discrétion. Edward pourra également mettre le feu à des barils de poudre pour distraire l’attention des gardes. Le corsaire pourra même marquer ses ennemis avec la Vision d’Aigle et les voir à travers les murs. Des nouveautés qui facilitent les phases d’infiltration à présent moins exigeantes et beaucoup plus agréables qu’auparavant.

Des combats explosifs… mais répétitifs

Mais que les fans d’action se rassurent, Edward maîtrise parfaitement le combat à deux sabres et n’hésite pas à utiliser ses pistolets pour écourter des duels qui traîneraient en longueur. En dépit d’un système de contres et de parades défensives semblable à celui de la série des Batman: Arkham, appuyer frénétiquement sur le bouton d’attaque vous fera triompher de la plupart des ennemis du jeu. S’ils ne brillent pas par leur complexité, les combats d’Assassin’s Creed IV: Black Flag s’illustrent par leur caractère explosif et ultra-rapide. Dommage que leur côté répétitif et le comportement (quelques fois) irrationnel de l’intelligence artificielle nuisent à l’expérience globale.

Assassin's Creed 4 TestLes combats d’Assassin’s Creed IV: Black Flag s’illustrent par leur caractère explosif, ultra-rapide…

Les activités annexes

Au-delà des missions de la campagne solo, Assassin’s Creed IV: Black Flag regorge d’activités annexes auxquelles Edward pourra s’adonner entre deux meurtres de sang froid. Impossible de s’ennuyer! Tant sur terre qu’en mer, chaque recoin de la carte du jeu cache un secret ou une mission secondaire. Chasse au requin, contrats d’assassinats, jeu de dames, tavernes et cartes aux trésors… Assassin’s Creed IV: Black Flag réalise vos rêves les plus fous dans un joyeux fourre-tout qui tient plus du parc de loisir que de la simulation de piraterie.

La navigation, la pièce maîtresse d’Assassin’s Creed IV

Mais c’est la navigation qui reste la pièce maîtresse d’Assassin’s Creed IV: Black Flag. C’est à bord du Jackdaw qu’Edward se déplacera d’île en île et qu’il exercera ses talents de pirate au long cours. Le corsaire aura la possibilité d’améliorer et de personnaliser son navire avec des canons supplémentaires, des voiles plus rapides ou de nouvelles armes par exemple. C’est d’ailleurs à la barre du Jackdaw que l’on ressent le mieux l’impression de liberté qui émane du jeu. Vous pourrez mettre les voiles pour chasser la baleine, tomber par hasard sur un trésor pour finir par aborder un galion espagnol sans rencontrer un seul écran de chargement.

Mais Assassin’s Creed IV: Black Flag n’a rien d’une simulation de navigation. Le jeu prend de grandes libertés avec la réalité pour livrer une expérience de jeu jouissive et immédiatement valorisante. Vous pourrez facilement contrôler la direction de vos tirs de canons et une action contextuelle vous permettra même de concentrer vos tirs sur le point le plus vulnérable de la coque du navire attaqué. Une fois ce dernier suffisamment endommagé, il suffira d’appuyer sur un bouton pour lancer l’abordage. La vie de pirate n’aura jamais été aussi simple.

Assassin's Creed 4 Test

Chasse au requin, contrats d’assassinats, jeu de dames. Chaque recoin de la carte du jeu cache un secret ou une mission secondaire…

Conclusion: un patchwork d’action, d’approximations historiques et de paysages de rêve

Assassin’s Creed IV: Black Flag tient plus du parc d’attraction pour grands enfants que de la reconstitution historique. Pas de contexte politico-culturel lourd, de l’action explosive dès les premières secondes, un degré de liberté encore jamais vu dans la saga… Assassin’s Creed IV: Black Flag condense le meilleur de la série dans un patchwork d’action, d’approximations historiques et de paysages de rêve. Une impression de collage artificiel confirmée par l’abondance de clins d’œil à l’industrie du jeu vidéo comme autant de mises en abyme visibles aux détours des locaux d’Abstergo Entertainement, l’alter ego virtuel d’Ubisoft dans l’univers du jeu. Mais ce qu’Assassin’s Creed perd en profondeur et en complexité, il le compense par une variété et une impression de liberté encore inédits dans la série.

Assassin’s Creed IV: Black Flag est disponible sur PS3 et Xbox 360 et sortira sur PC le 21 novembre 2013.

Vous hésitez encore entre Assassin’s Creed IV et Batman: Arkham Origins? Nous avons mis les deux titres au banc d’essai pour vous aider à choisir celui qui vous correspond le mieux! Lisez notre comparatif!

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Articles les plus récents

Top téléchargements

Publicité