Dropbox peut maintenant utiliser et partager vos fichiers. Les utilisateurs grondent.

Dropbox peut maintenant utiliser et partager vos fichiers. Les utilisateurs grondent.

Dropbox ouverte au quatre vents Dropbox, le service de stockage en ligne, vient de changer ses conditions d’utilisation, et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela fait grand bruit. En effet, la start-up de San Francisco
a récemment ajouté un paragraphe affirmant que ce que vous postez sur votre compte Dropbox ne vous appartient plus tout à fait, et que le service Dropbox peut s’en servir comme bon lui semble. Les utilisateurs n’aiment pas du tout et l’ont rapidemnt fait savoir…

 

Le paragraphe incriminé se trouve sur la page des Conditions de service, au chapitre “Your stuff and your privacy”.

 

 

Dropbox, le paragraphe qui dérange

 

Voici la traduction de ces quelques lignes:

“Nous avons parfois besoin de votre permission pour faire ce que vous nous demandez de faire avec vos affaires (par exemple, héberger, rendre public, partager vos fichiers). En soumettant vos fichiers aux Services, vous nous accordez l’accès (et à ceux avec qui nous travaillons pour fournir les services) dans le monde entier, non exclusif, libre de royalties, les droits de licence, d’utiliser, copier, distribuer, préparer des travaux dérivés (comme des traductions ou des conversions de formats) d’exécuter ou afficher publiquement ces travaux dans la mesure raisonnable et nécessaire pour le service.”

Depuis ce changement, rendu public samedi 2 juillet sur le site internet de Dropbox, de nombreux utilisateurs se sont désinscrits du service. Dropbox a pourtant tenté de s’expliquer, annonçant qu’il s’agissait simplement ici de lutter contre l’échange de fichiers illégaux, telles que les musiques ou les films. De ce fait, les détenteurs de droits ne pourraient pas se retourner contre la société mais contre l’utilisateur directement.

 

Compréhensible mais assez maladroit… Les prochaines semaines nous diront si Dropbox reste leader de son secteur si cette annonce a fait croître le nombre de clients chez la concurrence.

 

Pour ceux qui seraient définitivement refroidis, d’autres solutions pratiques existent déjà, comme SugarSync ou Wuala.

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Articles les plus récents

Top téléchargements