PES 2013 vs FIFA 13: le match! (Episode 1)

FIFA vs PES, ou l’éternel recommencement d’un match qui voit s’affronter tous les ans les deux meilleurs jeux de foot de la planète. 2013 n’échappe pas à la règle avec deux opus qui ont crevé l’écran et qui s’approchent un peu plus de la réalité à chaque fois.

FIFA 13 contre PES 2013, Electronic Arts contre Konami, Leo Messi contre Cristiano Ronaldo… Ce sont deux écoles qui s’affrontent, deux jeux d’une très grande qualité qui font de toute façon la joie des gamers du monde entier. Mais si vous ne deviez en choisir qu’un, lequel prendriez-vous? OnSoftware vous aide à y voir plus clair dans cette guerre des chefs. Les pour, les contre, le positif, le négatif, nous vous expliquons tout!

Aujourd’hui, première partie sur la jouabilité et l’intelligence artificielle (IA), les graphismes et les animations.

Lire la Seconde partie sur les licences, l’ambiance et les commentaires, le contenu et les mode de jeu.

Jouabilité et IA

Pro Evolution Soccer 2013

PES 2013 a beaucoup misé sur l’amélioration du gameplay cette année, avec notamment l’introduction du Full Control, à savoir le contrôle 100% manuel des tirs et des passes. Avec cette amélioration, vous ne pourrez plus râler à chaque passe passe imprécise. Fini de fustiger le jeu qui ne comprend pas ce que vous voulez faire! Vous ne pouvez plus vous en prendre qu’à vous-même. La palette de tirs s’en trouve considérablement enrichie face au gardien, mais cela demande une période d’apprentissage.

“Faire tourner la balle en attendant qu’un espace se libère”

PES 2013 combine plaisir et réalisme à la perfection, avec également un rythme de jeu qui laisse le temps d’organiser des attaques construites. Il s’agit ici de penser ses offensives, faire tourner la balle en attendant qu’un espace se libère. C’est le mouvement et la cohérence tactique qui font la différence, pour une plus grande impression de réalisme. Malgré tout, on observe quelques courses lourdes et des appels de balle bizarres qui cassent l’ensemble parfois et rendent le jeu globalement statique au final.

En matière d’Intelligence Artificielle (IA), la défense est clairement le maillon fort de PES 2013. Les mouvements de l’arrière-garde se font plus intelligents, plus pressants. Les individualités saisissent l’avantage de faire un pas, tirer un maillot ou anticiper pour gêner l’attaque adverse. Toucher au but n’en devient que plus délectable. Toutefois, méfiez-vous des attaquants stars qui s’enrichissent de gestes techniques qui leur sont propres. Merci le Player ID!

FIFA 13

FIFA 13 implémente une nouveauté qui réjouit la planète foot: le First Touch Control! Derrière ce nom étrange se cache la propension de vos joueurs à contrôler bien ou pas le ballon qu’ils reçoivent, en fonction de la trajectoire, la force et la hauteur de la passe mais aussi de leur caractéristiques techniques. Le ballon ne colle plus au pied et seuls les meilleurs peuvent enchaîner proprement et rapidement, comme dans la réalité.

“Le nombre de gestes techniques à réaliser est vraiment hallucinant”

Au niveau des améliorations, notons également l’ajout de petites phases de jeu anodines qui apportent leur touche de réalisme. Avancer son mur discrètement par exemple, ou jouer des coup-francs à trois. Le nombre de gestes techniques à réaliser est vraiment hallucinant, ce qui le rend à la fois délicieux mais aussi très long à maîtriser. D’ailleurs, peut-on un jour tout maîtriser dans FIFA 13? La questions est posée.

Le rythme de match est élevé et les phases offensives dégagent une impression de dynamisme. La physique de la balle a été bien retravaillée. L’IA donne la sensation de comprendre le mouvement général d’une action, en défense comme en attaque. La variété des appels et des possibilités offre une grande souplesse au jeu qui peut toutefois déboussoler le joueur non expérimenté.

Conclusion: Si la défense de PES 2013 est une belle carte jouée par Konami, le placement de certains joueurs reste encore trop approximatif et agaçant pour nous faire jouer en pleine sérénité. En face, FIFA 13 joue vraiment la carte de l’excellence, dans quasiment tous les compartiments du jeu, et cela peut parfois frustrer des joueurs novices. La vitesse d’exécution est plus grande sur FIFA, tandis que PES se contente de ronronner. Les joueurs plus occasionnels seront ravis avec PES, mais pour sa quête de perfection: Avantage FIFA 13!

Graphismes et animations

FIFA 13

FIFA 13 n’a pas vraiment amélioré la dynamique globale du jeu depuis son édition de l’année dernière. Vous me direz, il n’y avait pas de quoi révolutionner l’ensemble qui était déjà époustouflant, tant par son réalisme que par sa fluidité. Les collisions sont parfaitement gérées entre joueurs, dont les visages et les silhouettes ont été reconstitués avec finesse et le plus fidèlement possible.

De nouvelles animations donnent du coffre au jeu et des détails sont à observer un peu partout: l’échauffement des remplaçants par exemple ou l’apparition du quatrième arbitre. Pas d’innovation incroyable, mais un ensemble qui tient parfaitement. On sent que le moteur atteint ses limites…

PES 2013 a effectué un gros travail de modélisation des joueurs, notamment les grosses stars de la planète foot. Non seulement, les visages sont travaillés, mais les expressions des joueurs, dans les cinématiques par exemple, sont variées et saisissantes. Qu’ils râlent ou qu’ils expriment leur joie, ces joueurs-là ont de la personnalité! En revanche, on frôle la faute grave sur les visages de certains joueurs moins connus…

La présentation du match, du couloir à l’entrée dans le stade donne des frissons, mais les animations sont un peu stéréotypées parfois avec des joueurs ne se touchent que de loin. On retrouve cette même impression de lourdeur dans les phases de jeu un peu rigides. L’ensemble est tout de même plus fluide que l’an passé et c’est à souligner.

Conclusion: FIFA 13 n’a rien à prouver sur le plan des graphismes et du réalisme depuis son édition 2012 impressionnante. PES 2013 a largement amélioré son ensemble mais certains détails restent durs à encaisser, comme l’impression de raideur globale et certaines animations sans saveur. Avantage FIFA13!

 

 

La première partie de ce match s’achève ici. Ne manquez pas la seconde partie sur les licences, l’ambiance et les commentaires, le contenu et les mode de jeu, sur OnSoftware. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et Twitter pour être sûr de ne pas manquer le deuxième épisode!

 

 

Et vous, quel est votre avis? Avez-vous essayé les deux jeux, PES 2013 et FIFA 13? Y a-t-il des points que nous avons manqué? Êtes-vous d’accord, pas d’accord avec notre point de vue? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire sous cet article. Votre avis nous intéresse.

Commentaires en cours de chargement