Terre du Milieu, L’Ombre du Mordor : 9 astuces pour massacrer les orcs de Sauron

Terre du Milieu, L’Ombre du Mordor : 9 astuces pour massacrer les orcs de Sauron

Vous en aurez peut-être fait l’expérience: on a beau être un fan de Tolkien et du vaste monde du Seigneur des Anneaux, en entrant dans la Terre du Milieu, L’Ombre du Mordor, on en prend quand même plein la tête et ça devient vite agaçant. Ces généraux orcs sont vraiment des durs à cuire. Jusqu’à ce qu’on découvre leurs failles. C’est ce que j’ai fait et, depuis, les forces du mal ne peuvent rien contre moi.

On vous le disait dans le test du jeu, Terre du Milieu: L’Ombre du Mordor est à mi-chemin entre Assassin’s Creed et Batman: Arkham Origins, mais plusieurs éléments en font un jeu unique, comme l’innovant système Némesis, qui fait que vos ennemis évoluent et se renforcent en temps réel.

La complexité de L’Ombre du Mordor peut désarçonner au début. Lors de ma première partie, j’ai été littéralement massacré par tous les orcs que je rencontrais, ce qui était très amusant jusqu’à ce que certains d’entre eux deviennent des capitaines plus coriaces que jamais. J’ai dû réagir: j’ai remis mon épée dans son fourreau, j’ai escaladé une tour et je me suis mis à penser. Voici les quelques astuces qui me sont venues à l’esprit.

Devenez le seigneur… des tours de forge

L’Ombre du Mordor regorge d’évènements aléatoires qui rendent le moindre déplacement extrêmement distrayant pour n’importe quel Ranger. Mais pour atteindre l’emplacement d’une mission, il faut se déplacer rapidement. La meilleure méthode pour y arriver, et ainsi gagner un temps précieux, c’est de débloquer toutes les tours de forge.

Une tour de forge

Les tours de forge sont un excellent abri et permettent de se déplacer rapidement sur la carte (source)

Les tours font d’excellents abris, car les orcs ne peuvent pas y grimper. A plusieurs reprises, j’en ai profité pour me cacher au sommet et attendre qu’une trentaine de brutes épaisses perdent ma trace et retournent à leur routine, qui consiste apparemment à invectiver des esclaves et à boire du grog autour du feu.

Courez comme si votre vie en dépendait

Talion est fort et adroit, mais il n’est pas invincible: si un combat ne se déroule pas comme prévu, par exemple si vous échouez à trouver le point faible d’un capitaine, fuyez avant de vous faire tuer. Et ne courez pas dans n’importe quelle direction: essayez d’atteindre un lieu surélevé ou disposant d’herbes qui régénèrent votre vie.

Courir pour sauver sa peau!

Cours, Talion, cours! (source)

Une astuce vous permet de courir plus vite: il suffit de sauter par-dessus des murs ou des feux de camp, ce qui permet de sprinter sur plusieurs mètres. Étudiez bien le terrain et privilégiez les chemins et les cachettes pour vous échapper: la plupart des fortifications regorgent d’abris où les orcs ne vous verront pas.

Au combat, passez d’un ennemi à l’autre

Frapper tout ce qui bouge et rester immobile est la pire des tactiques que vous puissiez utiliser. Mieux vaut sauter sur chaque orque jusqu’à vous trouver derrière celui que vous voulez attaquer. Lorsque vous affrontez plus de dix orcs et que l’un d’entre eux est votre cible, sautez d’orque en orque et gardez vos combos et exécutions pour celui que vous voulez éliminer.

Pour que les sauts soient encore plus efficaces, débloquez aussitôt que possible la technique du Vault Stun ou saut assommant: il est étonnamment efficace pour gagner du temps et survivre dans les combats de groupe, et fonctionne avec la plupart des gradés. En général, gardez à l’esprit qu’il est plus efficace de parer un coup, d’empoigner et d’assommer que de frapper tout ce qui bouge.

Prenez de la hauteur pour observer le terrain

La hauteur est votre amie. Escaladez des tours, des murs et des falaises, activez le mode vigilance et observez attentivement ce qui se passe autour de vous. Les orcs détestent l’escalade, et ils ne vous remarqueront même pas si vous êtes loin au-dessus de leurs têtes dégarnies. Talion, lui, n’a jamais le vertige et peut grimper les parois les plus escarpées.

Observer depuis un poste en hauteur

Prendre de la hauteur ne sert pas seulement à étudier les points faibles et à choisir le meilleur moment pour attaquer, cela peut aussi vous éviter bien des maux de tête. De nombreuses péripéties du jeu, comme les battues ou les duels entre gradés orcs, ont des résultats inespérés : ils peuvent aboutir à la mort d’un chef orque sans que vous n’ayez eu à tirer une seule flèche.

Utilisez votre regard le plus perçant

Une fois sur les hauteurs, ça ne coûte rien d’activer la vision spectrale. Elle vous permet d’analyser la position des orcs et des humains, ainsi que leurs types d’armement. Deux autres fonctions de la vision spectrale sont la détection des gradés orcs (qui apparaissent de couleur rouge) et des objets dangereux, comme les amphores de grog ou les cages des caragors.

Activer la vision spectrale

La vision spectrale révèle beaucoup de secrets environnants (source)

Certains trésors disposés sur la carte de L’Ombre du Mordor ne peuvent être découverts qu’avec la vision spectrale. Et puisqu’on parle de cartes, je vous recommande de les consulter régulièrement afin de détecter les évènements de couleur rouge. Ce n’est pas obligatoire, mais ça permet de faciliter la tâche ingrate d’éliminer les capitaines.

Assaisonnez chaque bataille d’une bonne dose de chaos

Ne vous laissez pas impressionner par leur aspect féroce: les Uruks sont costauds, mais ils n’en sont pas moins émotifs. Entre autres phobies, l’orque moyen craint assez le feu, les abeilles et les caragors, ces quadrupèdes aux dents effilées comme des rasoirs, qu’on trouve sur les steppes du Mordor. Et un orque apeuré, c’est un orque qui abandonne le combat.

Les cages des caragors

Visez les cages pour libérer les caragors : ils s’en prendront aux orcs (source)

Tirez vos flèches sur les morceaux de viande suspendus à des crochets, sur les nids d’abeilles, sur les cages, sur les feux de camp et sur les tonneaux pour voir les orcs paniquer et fuir. Le chaos qui s’ensuit est très utile pour vous frayer un chemin jusqu’aux gradés les plus difficiles du jeu, sans oublier que ceux-ci ont aussi leurs propres phobies…

Détruisez les runes inutiles

Après quelques heures de jeu, si vous avez réussi à vous débarrasser des généraux et des capitaines, vous avez probablement une belle collection de runes dans votre inventaire. Certaines sont en double, et d’autres présentent peu d’utilité par rapport à votre style de jeu. Je vous conseille alors de les convertir en Mirian, la monnaie de L’Ombre du Mordor.

Les runes

Les Mirian permettent de débloquer des pouvoirs et des cases sur vos armes. N’oubliez pas que les runes épiques, de couleur jaune, donnent plus de monnaie que les runes normales, mais elles sont aussi plus difficiles à obtenir. Un conseil pour obtenir des runes épiques ? La prochaine astuce devrait vous aider.

Menacez les généraux avant de les attaquer

Comme expliqué plus haut, les orcs sont des êtres impressionnables, et les généraux ne font pas exception. Si vous leur envoyez une menace de mort avant de les attaquer, les gradés orcs augmenteront leur escorte privée, ainsi que les défenses de leurs bastions. En quoi est-ce une bonne idée, me direz-vous ?

Menacer un général orque

Un orque menacé est plus difficile à abattre, bien sûr, mais il rapportera des runes de plus grande valeur lorsque vous l’aurez tué. Ces runes épiques, reconnaissables à leur couleur jaune, confèrent des pouvoirs exceptionnels à vos armes, et peuvent être converties en de nombreux Mirian en cas de besoin.

Aujourd’hui est un bon jour pour mourir

Talion est immortel: chaque fois qu’un orque lui décoche une flèche fatale, le transperce de sa lance ou d’un coup de sabre, le Ranger réapparaît sur la tour de lumière la plus proche. Loin d’être à votre avantage, ces épisodes permettent aux orcs de monter en grade et aux généraux de devenir plus forts. Les orques deviennent plus forts

Phase 1: laissez un orque prendre du galon et du pouvoir. Phase 2 : tuez-le pour récolter des runes.

Nous avions jusqu’à présent les moyens d’éviter à Talion de se faire trucider, mais il peut, en certaines occasions, s’avérer judicieux de le faire mourir et de laisser un orque prendre du galon. Pourquoi ? Un orque qui monte en grade tient en respect les autres généraux et laissera des récompenses plus importantes, une fois vaincu. C’est en quelque sorte la façon qu’a Talion de « semer » et « récolter ».

A chaque style de jeu ses astuces

Les 9 astuces que je viens de vous présenter correspondent à mon style de jeu, dans lequel je préfère la discrétion et la vitesse à la confrontation directe. Mais il existe d’autres façons de sortir vainqueur de L’Ombre du Mordor: vous pouvez rallier des orcs à votre cause ou les interroger pour connaître les points faibles de vos ennemis, et même chevaucher un caragor: à chacun sa stratégie!

Et vous, quelles sont vos astuces favorites pour jouer à La Terre du Milieu: L’Ombre du Mordor?

Lire aussi:

Article original de Fabrizio Ferri-Benedetti, écrit en collaboration avec Alex Beech – Softonic.com. Traduit et adapté de l’espagnol.


Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Articles les plus récents

Top téléchargements