Publicité

Test : The Last of Us, un survival-horror brillant en exclu PS3

Test : The Last of Us, un survival-horror brillant en exclu PS3

The Last of Us est plus qu’un jeu de zombie ou d’action; c’est un véritable chef d’œuvre sur Playstation 3 que nous propose Naughty Dog.

Une maladie transformant les personnes en zombie a changé la terre en un champ de bataille. A la manière d’un road movie, le joueur doit escorter et protéger la jeune Ellie, dans une histoire splendide et pleine d’émotion.

Les zombies sont de retour ! Encore. Mais n’allez pas croire que The Last of Us n’est qu’un jeu de plus sur le thème : dans ce dernier, pas de super-héros armés jusqu’aux dents pour tuer les zombies par centaines. Pas de héros, juste des hommes. 20 ans après le début de l’infection, notre personnage principal, Joel, est un simple survivant sans compétence spéciale en combat.

Entre zombies et gangsters

Deux camps s’affrontent dans The Last of Us, les chasseurs et les lucioles (rebelles). Chaque faction possède ses propres buts : tandis que les lucioles recherchent désespérement un remède contre l’infection qui transforme les hommes en zombies, les chasseurs veulent juste profiter de la situation pour piller tout ce qui peut être pillable. Notre héros, Joel, se retrouve au milieu de ces deux groupes. Mais lorsqu’il est chargé d’effectuer une livraison spéciale pour le compte des lucioles, il se retrouve à devoir escorter Elie, une adolescente de 14 ans.

The last of us Claqueur

Dans The Last of Us comme dans tout bon road movie, le plaisir se trouve dans le chemin à parcourir. Dans cet univers apocalyptique, vous vous déplacerez le plus souvent à pied, même si quelques excursions en voiture ou à cheval peuvent parfois survenir. Quelques énigmes, parfois corsées, peuvent faire leur apparition afin de bloquer votre avancée ; mais les joueurs les moins patients pourront toujours activer une aide de jeu qui aidera à leur résolution.

Elie, du courage et un cerveau

Ellie fonctionne dans The Last of Us un peu comme Elizabeth dans Bioshock infinite : loin d’être un boulet, la fillette peut vous êtres très utile. Elle vous préviendra lorsqu’un ennemi essaye de vous surprendre par derrière, peut jeter des pierres sur vos adversaires ou utiliser son couteau pour les occire. La tension est très forte dans The Last of Us, le joueur subissant en permanence la pression de devoir protéger la jeune Ellie tout en ayant parfois la sensation que c’est elle qui nous protège.

Joel et Ellie

Un gameplay entre action et infiltration

The Last of Us est un jeu intelligent dans lequel vous devrez analyser et vous adapter à la situation. Si vous rencontrez des claqueurs par exemple (un type particulier de zombies), vous devrez rester entièrement immobile pour éviter de vous faire détecter. Les claqueurs sont très forts mais presque aveugles ; leur ouïe est en revanche ultra développée et il pourront parfois vous tuer d’une seule morsure. D’autres types de zombie possèdent une très bonne vue et fonceront sur vous avec une grande rapidité. Les ennemis humains que vous rencontrerez patrouillent systématiquement dans leur zone et coordonnent leurs actions pour vous piéger.

Une  des innovations particulièrement intéressantes du gameplay de The Last of Us est la fonction écoute : vous ouvrirez toutes grandes vos oreilles en appuyant sur R2. Les sources de son apparaîtront ainsi à l’écran, vous permettant de connaitre la position de vos ennemis (un peu à la manière du mode détective de Batman : Arkham Asylum.

En cas d’urgence, sortez les flingues !

La plupart du temps, la meilleure solution sera de surprendre votre adversaire et de l’attaquer par derrière. Vous pouvez également l’assommer à distance avec une pierre ou utiliser la manière forte avec un cocktail Molotov. Tout en gardant la possibilité, en cas de danger absolu, d’utiliser votre arme à feu.

De nombreuses armes différentes seront accessibles au fur et à mesure de votre progression dans The Last of Us. Vous commencerez avec de simples revolvers, mais vous aurez ensuite accès à des fusils à pompes et autres carabines. Le lance-flamme est, comme toujours, une arme de choix contre les zombies. Mais comme d’habitude, les munitions sont très rares et il vous faudra composer avec leur rareté. Bien sûr vous pourrez récupérer quelques munitions sur les cadavres de vos ennemis, mais ne vous y trompez pas : la frugalité est une vertu importante dans The Last of Us.

Les armes de mélée comme les couteaux, bâtons, haches et machettes sont très adaptées pour les duels contre un seul adversaire. Elles se cassent cependant rapidement, et il vous faudra trouver rapidement d’autres armes de remplacement ou simplement utiliser vos poings. Vous pouvez également vous saisir d’un adversaire afin de l’utiliser comme bouclier humain.

Dans The Last of Us, vous ne pouvez transporter que deux armes dans votre étui : toutes les autres armes devront être sorties de votre sac-à-dos. Une manœuvre qui prend du temps, et qu’il vaut mieux anticiper avant le début du combat.

Comme dans le jeu dead island, vous pouvez améliorer vos armes à feux sur des établis qui ne peuvent être trouvés que dans certains lieux de The Last of Us. Pour les améliorer, vous devez collecter des objets. Votre personnage principal peut également améliorer certaines de ses caractéristiques comme la santé, l’ouïe ou la précision.

Les blessures infligées au joueur doivent être soignées en se retirant dans un lieu calme. Pas de régénération de santé automatique, mais Joel peut créer facilement des kits de santé.

Un jeu au-delà du splendide

Il nous serait impossible de lister ici tous les lieux que vous pouvez visiter dans The Last of Us. Les décors sont variés et incroyables de détails, avec les plantes qui envahissent les espaces autrefois civilisés, les immeubles enfouis, les barres de métal rouillées, les maisons de bois, forêts, petits villages, routes isolées….

Les effets de lumière sont particulièrement travaillés et dépendront de l’heure du jour dans laquelle vous vous trouverez : une pale lumière bleutée le matin couvrant les immeubles endormis, qui laissera ensuite place à la vive lumière du soleil perçant à travers les feuillages (avec des effets de luminosité HDR de toute beauté !).

Les animations de The Last of Us sont splendides. Le studio Naughty Dog a souhaité utiliser la motion capture pour recréer de façon réaliste les mouvements de vrais acteurs, avec un résultat authentique et fluide.

Même si les personnages n’ont rien à faire, ils ne resteront pas debout les bras ballants. Ellie passera le temps en jouant avec son couteau, en sifflotant, faisant ses lacets… Ce genre de petits détails donnent aux personnages et au jeu une incroyable profondeur.

Ouvrez grandes vos oreilles

Souvent, The Last of Us préfère vous laisser sans musique. De longs passages se déroulent sans aucune musique, à la manière de Dead Space, afin d’appuyer le sentiment de tension du jeu.  L’écoute est cependant de toute première importance dans le jeu : les effets sonores vous indiqueront en permanence lorsqu’un ennemi ou une menace sont trop proches.

Les sons sont globalement d’une qualité excellente : bris de verre, détonnations brutales, escalier grincant, avec un niveau de détail que n’envieraient pas les plus grandes productions holywoodiennes.

Les doublages de The Last of Us sont tous effectués par des professionnels, même pour la version francaise. Le résultat est spectaculaire, d’autant plus que tout est paramétrable. Vous pourrez choisir de mettre plus en avant les effets sonores afin d’intensifier l’expérience de jeu, ou alors de régler sur le mode « minuit » afin d’éviter la crise cardiaque.

Un fait intéressant : il n’y a pas d’écran de chargement dans The Last of Us. A la facon d’Uncharted, le jeu de Naughty Dog charge les décors du jeu au fur et à mesure de votre avancée afin de permettre une fluidité parfaite.

Conclusion : une réussite technique pour un jeu d’action diablement intelligent

D’ici à ce que sorte la future Playstation 4, The Last of Us pousse clairement la PS3 dans ses derniers retranchements. Le jeu est un chef d’œuvre sur le plan technique, avec une narration à couper le souffle. L’émotion et l’intensité de l’histoire vous gagneront et laisseront une marque dans l’esprit de tous les joueurs qui s’y frotteront. Le scénario est tellement captivant tout au long du jeu que l’on aurait bien du mal à y trouver des défauts, même pas la linéarité du jeu.

The Last of Us est accrocheur et fortement émouvant. Un jeu que l’on voudrait ne jamais terminer.

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Articles les plus récents

Top téléchargements

Publicité