Adieu Windows XP, voici le moment de passer à Mac OS X!

From-XP-to-Mac_edited-1

Après 12 ans de bons et loyaux services, Windows XP prend sa retraite. Beaucoup auront à choisir un autre système d’exploitation. Et c’est peut-être le moment idéal de passer au Mac! Voici pourquoi.

C’est maintenant une réalité: le 8 avril, Windows XP a tiré sa révérence. Mais à l’heure de son abandon officiel par Microsoft, 17% des ordinateurs du monde sont encore équipés de ce système, ce chiffre atteignant 25% en Asie. Un pourcentage impressionnant.

Pour des millions d’utilisateurs, un dilemme se présente donc: que faire? Ceux qui décident de migrer vers un OS plus récent (Windows 7 ou 8) pourront utiliser PCmover Express. Mais est-ce vraiment la meilleure solution?

Peut-être pas. Peut-être est-ce le moment de penser au Mac. Et ce pour plusieurs raisons.

Une interface intuitive

Jusqu’à Windows 7, les bureaux des Mac et des PC ont toujours été un peu différents, mais pas assez pour convaincre les utilisateurs.

Windows 8, cependant, a changé la donne et a introduit l’interface Modern UI, un concept emprunté à l’OS de votre mobile (Windows Phone), mais auquel tous les utilisateurs de Windows ne se sont pas forcément familiarisés (du moins jusqu’à maintenant).

Windows-8.1Le bureau Modern de Windows 8.1 est très différent de l’interface classique de Windows

Le passage de l’un à l’autre est loin d’être évident, parce que la philosophie de la nouvelle interface utilisateur est très différente de l’interface traditionnelle. Résultat: effectuer les actions que vous connaissez bien devient compliqué. En d’autres termes, il vous faut du temps pour vous y faire, ce qui n’est pas vraiment du goût de tout le monde.

Par contre, le bon vieux Finder de l’OS X possède, lui, une fonction similaire à celle de l’Explorateur Windows. Du coup, l’ensemble de l’organisation de l’interface utilisateur repose sur une philosophie familière, qui vous aide à vous sentir à l’aise.

Fenêtre FinderUne fenêtre du Finder de l’OS X

Alors quoi? Ce pourrait être le moment idéal pour passer à Mac OS X qui, paradoxalement, offre un environnement plus connu des utilisateurs de XP (ou même de Vista ou 7) que celui de Windows 8.

Quant aux différences, vous vous y ferez en quelques minutes: lorsque vous aurez fait ami-ami avec l’OS X et découvert ses caractéristiques principales, vous serez dans le bain et ne regretterez pas votre vieil XP ou Windows.

Et si vous pensez que le bouton « Démarrer » peut vous manquer sur Mac et bien… songez que vous ne le trouverez pas non plus dans Windows 8!

Une disparition inévitable des logiciels

Même du point de vue des programmes, passer de Windows XP à Windows 8 suppose un changement radical. Vous ne trouverez quasiment aucun de vos logiciels habituels, qui se trouvaient installés par défaut dans l’OS.

Bien sûr, vous pensez certainement à Internet Explorer 10, mais la version Modern n’offre pas la même expérience utilisateur que celle à laquelle vous avez été habitué. Pour le reste, vous ne trouverez pas non plus Paint, Messenger ou Windows Movie Maker, pas plus que le Démineur, le Solitaire ou le Pinball. En revanche, vous pourrez profiter de Mail, du Calendrier, de Messaging et du Store pour télécharger et acheter des applications.

Compte tenu de l’importance du changement, un Mac peut être une solution envisageable. Dans cet article, vous trouverez, pour n’importe quelle application Windows que vous avez utilisée, l’application Mac correspondante, alors que dans celui-ci, vous apprendrez à faire sur Mac tout ce que vous savez déjà faire sous Windows. En moins de trente minutes, vous serez un expert de la pomme !

La Pomme qui vous fait du bien

La plupart des applications importantes que vous aviez sur XP sont également disponibles pour Mac, comme Microsoft OfficeFirefox et ChromeiTunes, QuickTime. Cela ne veut pas dire qu’elles n’existent pas pour Windows 8, puisqu’ aujourd’hui les systèmes d’exploitation d’Apple et Microsoft partagent une grande partie des programmes.

Chrome pour MacChrome pour Mac

Mais en matière de logiciels, un autre élément est à prendre en compte : en comparaison avec la version Metro de Windows 8.1, les programmes pour OS X ressemblent davantage à ceux de Windows XP, s’y assimilant complètement parfois, qu’à ceux de Windows 8.

Skype, VLC et Chrome, par exemple, proposent des versions pour l’interface Modern, mais largement épurées des fonctions qu’elles offraient avec le système d’exploitation précédent (VLC est un excellent exemple de ce phénomène). L’expérience est donc très différente pour l’utilisateur.

Dans ces circonstances, il vaut peut-être mieux passer à OS X qui ressemble vraiment à ce que vous connaissez.

Il faut ajouter que dans le dernier OS de Microsoft, les versions Metro des applications ne sont plus les seules : vous pouvez également profiter des programmes dans leurs versions relativement standard. À Redmond, la part belle n’est plus uniquement donnée à la nouvelle interface de sorte que, jusqu’à ce que vous fassiez la dernière mise à jour pour Windows 8.1, votre PC fonctionnera uniquement avec l’interface Modern et ne permettra pas de redémarrer depuis votre bureau comme vous êtes habitué.

Par conséquent, il est raisonnable de s’attendre à ce que la nouvelle architecture aille constamment dans ce sens.

Quelques changements, mais pour le mieux

Bien sûr, Mavericks n’est pas XP et il existe des différences. Mais vous allez vivre très probablement ces différences comme des avantages! Par exemple, vous vous libérerez de l’esclavage de l’antivirus, de ses mises à jour, incompatibilités et ralentissements du système.

Un Mac n’est pas à l’abri des attaques. Mais il a les épaules très solides. Unix, le système sur lequel reposent OS X et Linux, est développé depuis plus de 40 ans et s’appuie donc sur des décennies d’évolution en termes de résistance, de stabilité et de sécurité.

De plus, l’OS X est un système d’exploitation développé pour un hardware spécifique, auquel il est parfaitement adapté. Windows, par contre, doit s’adapter à un grand nombre de machines très différentes et ne peut donc compter sur le même niveau d’intégration entre matériel et logiciels. Et cela affecte beaucoup sa stabilité.

Une autre différence que vous remarquerez immédiatement en passant de PC à Mac, c’est la simplification de certains processus. L’installation de programmes par exemple, dans le cas de l’OS X, se fait généralement avec un simple glisser-déposer dans le dossier Applications.

Installation-drag-and-drop

En matière de sauvegarde, un Mac offre une agréable surprise : Time Machine. C’est un outil qui effectue automatiquement des sauvegardes périodiques de l’ensemble de votre ordinateur. Cela signifie que vous n’aurez jamais à vous inquiéter de perdre quoi que ce soit, parce que tout sera en sécurité dans un disque, et ceci sans le moindre effort, puisque c’est le système d’exploitation qui va tout faire lui-même.

Autre avantage: chercher un fichier dans votre Mac est facile, grâce à Spotlight. Le moteur de recherche interne de Mac OS X est précis, puissant et facile à utiliser, et vous montre des aperçus de documents lorsque vous passez votre souris sur leur nom.

Spotlight sm

Spotlight, le moteur de recherche interne de l’OS X, est un instrument puissant

Et chercher un programme ? Avec Launchpad, ce n’est que l’affaire d’un seul clic ou d’un geste sur votre trackpad. Une fonctionnalité très pratique si vous n’aimez pas perdre de temps.

Launchpad

Fermer et lancer un programme se fait en un clic

Enfin, mention doit être faite de la boutique d’applications. Les deux OS X et Windows 8 en ont une, mais en termes de qualité et de quantité, le Mac App Store est de loin supérieur au Windows Store, et est bien mieux organisé.

D’autre part, plus ancien, l’Apple Store a des politiques très strictes sur les demandes d’admission et d’exclusion des applications. Si ces politiques peuvent tracasser les développeurs, en revanche, pour vous, la qualité est assurée.

Le Windows Store, pour sa part, doit rivaliser avec les boutiques virtuelles existantes et bien rodées. Il subit donc les conséquences d’une stratégie qui a misé, au départ notamment, davantage sur la quantité que sur la qualité et dont la conséquence a été d’inonder le marché d’applications médiocres.

Prêt pour un nouveau départ?

En bref, si vous songez à remplacer votre ordinateur équipé du Windows XP, c’est peut-être le moment de passer à un Mac : le changement pourrait être moins traumatisant et plus épanouissant que de passer au nouvel OS Microsoft.

Et si vous êtes aussi un utilisateur d’iPhone ou iPad, vous pouvez compter sur une intégration parfaite avec iCloud qui vous permettra de synchroniser tous vos appareils sans rien installer. Une fonctionnalité très pratique.

Ceci, bien sûr, ne veut pas dire que Windows 8 soit un mauvais système d’exploitation. Loin de là. Mais au moment où un changement de système d’exploitation s’impose (ou si vous le souhaitez), vous pouvez toujours opter pour vous faciliter la vie. Et l’OS X est peut-être la réponse que vous cherchez.

Si vous avez des doutes sur les conséquences de la fin du support de Windows XP par Microsoft, nous avons compilé les questions les plus fréquemment posées avec toutes leurs réponses dans cet article.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Article original écrit par Pier Francesco Piccolomini– Softonic.com. Traduit et adapté de l’italien.

Commentaires en cours de chargement

Articles les plus récents