Photos surexposées ou trop sombres? La solution, c’est l’HDR (iPhone, Android)

Photos surexposées ou trop sombres? La solution, c’est l’HDR (iPhone, Android)

Une mauvaise exposition et le rendu de la photo s’en ressent: certaines zones seront plongées dans l’ombre, à peine visibles, tandis que d’autres apparaitront beaucoup trop claires. On dit qu’elles sont sous-exposées (sombres) ou surexposées (blanches).

Dans notre précédent article, nous avons vu comment corriger à posteriori les défauts d’exposition d’une photo grâce à Perfectly Clear, une appli pour Android ou iOS.

Le résultat était acceptable, mais il vaut mieux prévenir que guérir. En effet, si elles améliorent la qualité globale de la luminosité d’une image, ces applis ne permettent pas véritablement de reconstruire ce que l’objectif n’est pas parvenu à prendre correctement.

Pour pallier tout déséquilibre d’intensité lumineuse, mieux vaut donc recourir à une application HDR (High Dynamic Range), au moment même de la prise de vue. Voici comment faire.

L’HDR, c’est quoi?

L’HDR ou l’imagerie à grande gamme dynamique, est une technique de la photographie numérique qui consiste à “mélanger” deux ou plusieurs photographies reprenant exactement la même scène. Dans chaque cliché, les paramètres de l’appareil photo numérique sont réglés différemment et optimisés chacun pour rendre au mieux les zones de la photo exposées à une intensité lumineuse différente.

Le résultat final est une image dans laquelle chacune des parties bénéficie d’une exposition parfaite. L’image finale montre donc clairement tous les détails du paysage, quelle que soit leur luminosité au moment de la prise de vue.

Quelles applications utiliser?

Pro HDR logo Parmi les applications HDR des catalogues, celle qui, à mon avis, fonctionne le mieux est Pro HDR. Elle existe tant pour iPhone que pour Android. L’interface est légèrement différente d’une version à l’autre. Les captures d’images de cet article correspondent à la version pour iOS mais tout ce que nous dirons est valable pour les deux plateformes.

Pour notre test, nous cherchons à photographier les trois cheminées de la défunte centrale thermique de Sant Adrià del Besos, sur la plage de Barcelone, depuis les fenêtres de Softonic. Un cliché sans aucune prétention artistique, mais parfait pour démontrer le fonctionnement de l’application dans une situation de luminosité difficile.

Premièrement, nous essayons avec l’application Appareil photo installée par défaut sur iOS. On touche sur l’écran l’encadrement de la fenêtre pour faire en sorte que l’iPhone mette au point le posemètre sur ce premier plan, autrement dit, sur la partie la plus sombre du cadrage. Voici le résultat.

Test avec l'appli photo native d'iOS: réglage sur le premier plan

L’encadrement de la fenêtre est bien visible, mais le fond est surexposé. La photo est inutilisable.

Essayons maintenant de régler le posemètre sur la zone lumineuse (le ciel et les cheminées de l’arrière-plan), en la touchant sur l’écran avant de prendre la photo.

Test avec l'appli photo native d'iOS: réglage sur l'arrière-plan

Cette fois, le sujet important est bien visible mais le contour apparait comme une tache sombre. Il est sous-exposé.

Pour équilibrer l’exposition, utilisons Pro HDR. Vu que le programme fait deux clichés pour chaque photo -l’un focalisé sur les zones claires et l’autre sur les zones sombres- pour les fondre ensuite, il faut prendre le temps de faire la photo et attendre en maintenant le smartphone aussi immobile que possible.

Une fois l’image créée, vous pouvez modifier certains paramètres de manière à obtenir une image répondant à vos besoins.

Strumenti di editing

Si vous êtes satisfait, en cliquant sur Save, vous sauvegardez la photo sur la pellicule du téléphone. Voici le résultat.

Photo HDR

Comme vous le voyez, tant les parties claires que les parties sombres sont bien visibles. Appliquée à des exemples moins extrêmes et artistiquement plus significatifs, cette technique fournit des résultats très satisfaisants.

L’HDR, pour ou contre?

Le débat entre fans et détracteurs de l’imagerie à large gamme fait rage et il est aussi vieux que la photographie numérique elle-même.

Les opposants à cette technique affirment que les limites physiques de l’image font précisément tout l’intérêt de la photo. A leur avis, l’HDR n’est qu’un tour de passe-passe à réserver à ceux qui ne savent pas tirer parti de ces difficultés techniques.

Les fans de l’HDR, au contraire, voient dans l’HDR une manière d’émuler le plus complexe système optique connu, à savoir la vue. L’œil humain et le cerveau, qui correspondent à l’objectif et au senseur de l’appareil photo, sont en mesure d’équilibrer automatiquement les contrastes lumineux d’une scène, pour accentués qu’ils soient. L’HDR imite justement cette caractéristique.

Au cœur du débat, c’est la question de l’opportunité qui se pose. La technologie met à notre disposition une série d’instruments. Les maitriser, c’est les adapter à nos besoins du moment.

Vous voulez qu’une de vos photos soit la protagoniste d’un épisode de ReClick? Vous pouvez nous l’envoyer à: reclick@softonic.com.

A lire aussi:

Article original de Pier Francesco Piccolomini – Softonic.it. Traduit et adapté de l’italien.

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Articles les plus récents

Top téléchargements