iOS 8: le nouveau iCloud Drive est-il meilleur que Dropbox ou Google Drive?

Le tout nouvel iCloud Drive va-t-il réellement concurrencer Dropbox et Google Drive

iOS 8 apporte son lot de nouveautés. Le nouvel iCloud Drive s’améliore et s’enrichit. Mais peut-il concurrencer Dropbox et Google Drive sur le terrain du stockage en ligne? Il vient de se doter d’un file system qui permet de naviguer parmi les dossiers et les fichiers. Une fonctionnalité aussi intéressant qu’attendue mais est-ce suffisant?

Jusqu’à présent, iCloud était un lieu presque totalement virtuel, un espace qui se trouvait sur un serveur quelque part dans le monde. On savait que c’était là que se logeaient les back-up de son téléphone ou de son ordinateur, la copie de ses documents de ses photos, les fichiers créés à l’aide de certaines applications, etc. Mais tout cela était invisible pour l’utilisateur.

En d’autres termes, il n’existait pas de moyen permettant de naviguer dans cet espace, puisqu’il y manquait précisément ce fameux file system. Du coup, il était impossible de voir ce que cet espace contenait.

iCloud change désormais la donne et s’organise selon une structure hiérarchique classique de fichiers et de dossiers, à l’image d’autres services similaires. Voyons donc si iCloud Drive est finalement prêt à remplacer, dans l’écosystème Apple, ses deux concurrents les plus affirmés: Dropbox et Google Drive.

Naviguer dans iCloud Drive: mer calme et bonne visibilité

Depuis l’avènement d’iOS 8, il vous est possible d’accéder à iCloud Drive par l’intermédiaire d’une application dénommée Document Picker. La structure est organisée en dossiers. Les applications compatibles avec iCloud, par exemple Pages, Numbers et Keynote, ou GoodReader, disposent de dossiers propres dans lesquels sont automatiquement sauvegardés les fichiers qui sont créés par leur intermédiaire.

Vous pouvez cependant en ajouter à votre guise, comme vous le feriez sur un disque externe ou en local et y faire glisser les documents auxquels vous pourrez ensuite accéder depuis Mac, PC, iPhone, iPad et  iPod touch. De cette manière, vous aurez toujours sous la main la version la plus récente de chacun de vos fichiers, où que vous soyez.

iCloud Drive - Document Picker

Ouvrez chaque fichier avec l’application que vous voulez

Autre nouveauté: on peut maintenant choisir avec quelle application ouvrir les documents. Auparavant, chaque fichier ne pouvait s’ouvrir qu’avec l’application qui l’avait généré.

La seule solution pour l’éviter était d’utiliser le menu Ouvrir avec… mais, dans iOS 7, toutes les applications n’offraient pas cette possibilité. Qui plus est, les modifications apportées sur une application ne se reflétaient pas nécessairement sur les autres. Un problème désormais résolu.

Ouvrir avec dans iOS 7Le menu Ouvrir avec… d’iOS 7

En d’autres termes, auparavant, chaque application disposait d’un “conteneur” propre. Cet espace de stockage regroupait les fichiers générés par cette application. Avec iOS 8, le système des conteneurs demeure, mais ceux-ci sont visibles également aux autres applications.

Cette option se rapproche beaucoup plus du flux de travail auquel nous sommes habitués sur les ordinateurs classiques. Elle renforce aussi le potentiel d’iOS sans porter atteinte à l’approche instinctive qui caractérise les dispositifs tactiles.

Dropbox et Google Drive utilisaient déjà cette approche. Le service de Big G a, en particulier, toujours permis d’ouvrir et de modifier les fichiers de texte, les feuilles de calcul et les présentations, y compris dans les formats standards de Microsoft Office. Et grâce à l’instrument Ouvrir avec…, il permet de le faire dans tous les conteneurs présents sur le cloud, y compris Dropbox.

En d’autres termes, avec iCloud Drive, Apple s’aligne sur un standard déjà consolidé, sans apporter de nouveautés. En outre, contrairement à Dropbox et Google Drive, il ne s’agit pas d’un service multiplateforme. Et ce pour une bonne et simple raison. L’idée avant tout est de forcer les utilisateurs à se servir des seuls instruments de l’écosystème Apple et à rester fidèles à l’entreprise. C’est pour cette raison que la migration de données en direction d’un autre environnement n’est pas facilitée.

Cette politique protectionniste garantit aux fans d’Apple purs et durs une expérience très complète et gratifiante. Revers de la médaille: les dispositifs Apple restent hermétiques au monde extérieur.

Alors, iCloud, Dropbox ou Google Drive?

Pour l’utilisateur, ce qui compte dans le choix d’un service de stockage en ligne, ce sont l’espace d’archivage à disposition, la facilité d’accès et d’utilisation et les options de partage.

De ce dernier point de vue, Google Drive est probablement le champion de la catégorie, parce qu’il offre des options pour tous les besoins. Vous pouvez en effet autoriser l’accès à un fichier ou à un dossier à des personnes que vous invitez personnellement ou générer un lien qui permet l’accès à l’élément que vous partagez à quiconque le possède.

Google Drive - Les options de partage

Dropbox, en revanche, offre seulement cette dernière option. A l’aide de la touche Copier le lien, vous obtenez un lien public permettant de partager le fichier avec qui vous voulez.

Dropbox - copier le lien

iCloud Drive, lui, n’offre pas d’options de partage classiques. En revanche, il est complètement intégré à l’écosystème Apple, ce qui veut dire que l’utilisateur Apple peut compter sur l’automation des services, les back-up des Mac, des iPhone et des iPad, ainsi que sur un flux de travail fluide lorsqu’il s’agit de synchroniser et de modifier des fichiers. Mais pour le partage, il doit aller voir ailleurs.

Dropbox et Google Drive sont eux aussi bien rodés mais, naturellement, au niveau de l’intégration avec iOS, ils ne se situent pas au même niveau. Exception faite pour le chargement automatique des photos prises à l’aide du smartphone, que les deux services proposent.

En ce qui concerne la quantité d’espace offert, iCloud met à disposition de chaque utilisateur 5 GB et offre des options payantes permettant d’augmenter l’espace jusqu’à 1 TB. A noter que cet espace n’inclut pas la musique que vous téléchargez grâce au service iTunes Match.

Dropbox en revanche part de 2 GB gratuits, mais si vous invitez des amis à utiliser le service, que vous ouvrez un compte Mailbox et que vous habilitez l’exportation sur le cloud de vos photographies, l’espace gratuit à votre disposition peut atteindre 22 GB.

Dropbox-referrals

Google Drive offre quant à lui 15 GB, qu’il partage cependant avec tous les services Google qui emmagasinent des données en réseau (par exemple Gmail). Il faut cependant considérer que les photos de résolution inférieure à 2048×2048, les vidéos de moins de 15 minutes et la musique de Google Music ne sont pas pris en compte dans le cumul de l’espace occupé. L’espace d’archivage des images, films et chansons est donc virtuellement infini.

En somme, iCloud est encore en retard par rapport à la concurrence. On aurait apprécié qu’il profite de ces dernières améliorations pour augmenter l’espace gratuit mais cela n’a pas été fait.

Verdict final

Du point de vue des utilisateurs, qui ont des besoins pratiques et des problèmes concrets, iCloud Drive constitue un service meilleur que par le passé. Mais l’espace de stockage d’Apple n’est pas encore prêt à devenir le numéro un.

En effet, bien que parfaitement intégré à l’écosystème Apple et malgré le file system dont il vient de se doter, il n’offre que peu d’espace et, surtout, il ne s’ouvre pas aux autres plateformes mobiles.

L’idée de ne pas pouvoir quitter sereinement iOS pour passer, par exemple, à Android, sans devoir affronter des obstacles en tout genre irrite beaucoup d’utilisateurs. Et pour cause: “transporter” tous ses avoirs numériques d’une maison à une autre (back-up, contacts, calendriers etc.) devrait aujourd’hui être chose facile. Ce n’est pas le cas.

L’utilisateur peut préférer un service totalement transportable d’un système d’exploitation à un autre, d’un écosystème à l’autre, plutôt qu’une organisation qui exige de lui un contrat d’exclusivité pour les siècles des siècles.

A lire aussi:

Article original de Pier Francesco Piccolomini – Softonic.com. Traduit et adapté de l’italien.

Commentaires en cours de chargement