Publicité

Spam et arnaque: 5 choses à faire (ou à ne pas faire) pour s’en débarasser

Spam et arnaque: 5 choses à faire (ou à ne pas faire) pour s’en débarasser

Si vous voulez éliminer les messages non souhaités de votre boite mail, il existe cinq trucs et autant d’instruments susceptibles de vous intéresser.

Quelqu’un veut vous vendre des remèdes miracles pour soigner des parties de votre corps dont vous ne saviez même pas qu’elles étaient malades. Une autre personne vous annonce que vous avez remporté un lot fabuleux à une loterie russe à laquelle vous n’avez pas participé… un miracle!

Quelqu’un vous raconte que le Dr. Emmanuel Malengue, un homme très en vue de l’élite financière nigériane, est mort, qu’il repose en paix, mais a pensé à vous offrir deux ou trois-cent-mille dollars en échange d’une demi-heure de votre temps et d’un coup de pouce pour venir à bout de problèmes bureaucratiques.

Chacun d’entre eux a des buts différents mais ils ont tous une chose en commun: ces sont des spam, dont la seule mission est de piéger ou d’envoyer des publicités à des milliers d’adresses courriel en espérant gagner ainsi quelques euros.

Les fournisseurs d’accès e-mails, tels que Gmail ou Outlook.com, disposent de filtres puissants qui empêchent à la majeure partie de ces messages d’atteindre votre boîte aux lettres. Mais quelques-uns parviennent tout de même à passer à travers les mailles du filet.

Il existe cependant un certain nombre de précautions et quelques instruments permettant de prévenir ou de lutter contre ce phénomène en recrudescence. Voici quelques conseils, outils et astuces simples mais efficaces.

Créez des adresses courriel jetables

Une fois que votre adresse finit entre les mains des auteurs de spam, les jeux sont (presque) faits. Ces personnes exquises ont en effet l’habitude de vendre les uns les autres les adresses courriel auxquelles ils envoient leur boniments. Il est donc probable que si, un matin, vous vous réveillez avec du spam dans votre boite courriel, la situation ne fera qu’empirer avec le temps.

Une solution efficace est de créer des adresses jetables. Il s’agit d’adresses courriel spéciales qui, lorsqu’elles reçoivent un message, le renvoient automatiquement à votre “véritable” adresse qui demeure cependant inconnue à l’expéditeur.

ChiocciolaLorsque pour un motif quelconque, il vous est demandé votre adresse courriel en ligne, par exemple pour vous inscrire à un service, utilisez l’une de ces adresses à usage unique. Si elle devait être interceptée par les auteurs de spam, il suffira de la fermer et le problème sera résolu.

Il existe de nombreuses entreprises qui offrent ce service de création d’adresses jetables (qui, en anglais, s’appellent disposable email addresses). L’une des plus utilisée est Spamex, que vous pouvez essayer gratuitement pendant 30 jours et qui dispose de très nombreuses options de personnalisation.

YOPmail est également un service qui fait son devoir et qui, par ailleurs, est gratuit (mais, si vous le désirez, vous pouvez toujours faire une donation). 33mail, en revanche, offre trois types de compte: le compte Lite (gratuit) et deux comptes payants, à des prix cependant très accessibles.

Modifier l’HTML au sein de votre boite mail

Au sein du code HTML des messages de spam se trouvent parfois des bugs Internet qui sont des fragments de code permettant à ceux qui vous envoient un message de savoir si vous l’avez ouvert ou pas.

De cette manière, les auteurs de spam peuvent comprendre quelles adresses courriel existent et sont actives, avec les conséquences que nous avons déjà vu ci-dessus: les inonder de messages à jeter aux ordures et de les vendre à d’autres délinquants.

Tous les systèmes de boites mail disposent d’une option permettant de scruter le code HTML afin de visualiser les messages comme du texte.

Si vous utilisez Outlook sur votre ordinateur, allez sur Document > Options > Centre de confiance >Paramètres du centre de confiance > Sécurité des E-mail et cochez la case Tout lire en texte standard.

lire l'email en texte

Nous vous conseillons de le faire pour disposer d’un instrument supplémentaire de protection contre les messages non désirés.

Evitez les adresses trop évidentes

Les adresses prénomnom@quelquechose.com sont très sérieuses et très professionnelles mais malheureusement, dans de nombreux cas, elles peuvent facilement être devinées par les personnes mal-intentionnées présentes sur Internet.

Il est normal pour les auteurs de spam de chercher à deviner des adresses de poste électronique existantes en choisissant des noms de famille plutôt répandus, en les faisant précéder par les prénoms les plus connus et en envoyant ensuite leurs messages aux domaines informatiques disposant du plus grand nombre d’utilisateurs (@gmail.com, @yahoo.com et @outlook.com, par exemple).

Si vous vous appelez François Martin, par exemple, il est préférable de créer une adresse courriel f.martin@quelquechose.com ou fr martin@quelquechose.com plutôt que françoismartin@quelquechose.com, parce qu’il est probable que la troisième sera tôt ou tard devinée alors que les deux premières sont un peu moins évidentes et donc plus sûres.

Ne répondez pas aux auteurs du spam

Répondre aux messages non désirés est une très mauvaise idée.

Une personne que je connais très bien en sait quelque chose. Voici quelques années, elle a reçu un mail de spam au contenu, comment dire, anatomiquement très clair. Cela ne lui était jamais arrivé auparavant et n’étant pas à l’époque très férue de technologie, elle pensa avoir reçu ce message par erreur.

Elle y répondit donc, en remerciant pour l’offre contenue dans le message mais en faisant remarquer poliment que les services offerts par l’expéditeur ne l’intéressaient pas, demandant par suite à être rayée de la liste de distribution du fournisseur de ces derniers.

Many mails

A compter de ce jour-là, elle commença à recevoir quotidiennement des centaines de messages de spam de la même teneur que le premier. Pour quelle raison? Parce qu’en répondant, elle avait confirmé incontestablement à l’auteur du spam que cette adresse existait et était active. Et les adresses existantes et actives sont les biens les plus précieux pour ces individus. Car non seulement ils les utilisent pour distribuer leurs ordures, mais en plus ils les vendent fort cher à leurs collègues.

Il ne faut donc jamais oh grand jamais répondre à un message de spam. Ceci inclut par ailleurs également un éventuel lien Déssabonnement: il s’agit là aussi d’un autre système permettant de savoir si votre adresse est active. Pire, c’est un système aussi qui permet de vous dérober votre mot de passe en vous faisant croire que cette donnée servira à ne plus vous faire inonder de messages non désirés. En somme: ne cliquer pas dessus.

N’envoyez pas de spam à ceux qui vous en ont envoyé: ce sont toujours ces derniers qui l’emportent

MailBaitUne autre chose à ne pas faire est de tenter de vous venger d’un auteur de spam en lui rendant la monnaie de sa pièce.

Il existe en effet des services (par exemple MailBait) qui inondent les boites courriels de ceux qui écrivent une infinité de messages. Ces instruments sont normalement utilisés pour tester les filtres de lutte contre le spam ou les serveurs de mails, mais ils peuvent aussi être utilisés également pour faire de mauvaises plaisanteries.

Une adresse courriel qui est inscrite à ce service en effet sera martelée par des centaines de messages par jour, tous les jours et il n’y aura pas de moyens de régler le problème.

Notre conseil est donc de ne pas tenter d’utiliser cette arme contre ceux qui vous envoient du spam. En admettant que vous réussissiez, les auteurs de spam disposent de connaissances techniques très avancées. Ils auraient donc la possibilité d’identifier votre adresse de poste électronique, votre ordinateur et ils se vengeraient à leur tour en vous infectant à l’aide d’un virus ou pire encore.

Donc pas de vengeance. Jamais.

Quelques instruments utiles supplémentaires

Ces cinq précautions unies aux filtres de lutte contre le spam de votre fournisseur d’accès mail devraient déjà vous permettre de dormir tranquillement. Mais si vous voulez être encore plus serein, il existe d’excellents programmes de lutte contre le spam que vous pouvez installer sur votre ordinateur.

Parmi ceux-ci, nous vous conseillons, si vous possédez un ordinateur Windows, SPAMfighter (qui se base sur les signalements de la grande communauté d’utilisateurs que compte le programme) et  Kaspersky Internet Security (une suite de protection complète qui offre également un filtre de lutte contre le spam).

Si en revanche vous utilisez un Mac, SpamSieve constitue un excellent outil de lutte contre le spam. Il est intelligent, apprend ce qui est spam et ce qui ne l’est pas au travers d’un entrainement que vous lui fournirez après l’installation. Je l’utilise personnellement depuis des années et il ne rate pratiquement jamais rien.

En somme, avec un peu de bon sens et quelques instruments de défense bien affilés, les auteurs de spam seront rapidement mis hors jeu.

A lire:

Article original écrit par – Softonic.com. Traduit et adapté de l’italien.

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Publicité

Articles les plus récents

Top téléchargements

Publicité