Publicité

Test PES 2015: Pro Evolution Soccer rattrape son retard sur FIFA

Test PES 2015: Pro Evolution Soccer rattrape son retard sur FIFA

Tous les ans, la même question revient: PES ou FIFA? Quel est le meilleur des deux? Après avoir découvert le titre d’EA, nous avons pu avoir un aperçu de la simulation de football de Konami, PES 2015 lors de l’E3. Voici ce qui vous attendra.

Alors que nous attendions depuis quelques années le retour des Lensois en Ligue 1, nous espérons également que Pro Evolution Soccer retrouve son niveau d’antan pour pouvoir affronter FIFA. Cette année, Konami a promis une révolution pour son jeu vedette, après la déception de PES 2014, qui, malgré les changements apportés par le nouveau moteur graphique Fox Engine, n’arrivait même pas à introduire la pluie et la neige dans le match. Comme l’avait annoncé en février à MCV le président de la division européenne de Pro Evolution Soccer, “2014 a été une année de transition pour la franchise – a expliqué Shinji Hirano – mais nous savons pourquoi et nous y travaillons. La prochaine version sera complètement différente, alors attendez-vous à de grandes choses”.

Lors de l’E3 de Los Angeles, nous avons pu essayer PES 2015, et voir si la déclaration faite cet hiver avait été respectée. Nous sommes entrés dans la salle Konami et avons joué deux matchs sur le nouveau titre à paraître en septembre.

PES 2015 Stadium

Liberté de mouvement et précision

Dans la démo, nous pouvions choisir entre deux équipes, la Juventus et le Bayern de Munich. Il ne m’a fallu que quelques passes pour me faire une première impression du jeu, qui s’est ensuite confirmée en deuxième mi-temps et lors du match suivant. Avec en  mémoire Pro Evolution Soccer 2014, j’ai noté dès le début une plus grande liberté de mouvement, avec moins de rigidité et des directions de course prédéfinies. En résumé, le “problème de direction” de PES déjà partiellement résolu dans PES 2014, semble avoir enfin disparu.

Les joueurs sont plus détendus et leurs mouvements plus naturels, plus conformes à la qualité du joueur. Lors d’une action dans la surface de la Juventus, par exemple, j’ai effectué un une-deux entre Kroos et Robben en plaçant le joueur néerlandais seul, à droite de la surface de réparation. J’ai reculé légèrement et, comme c’est un joueur qui préfère tirer du pied gauche, Robben a renvoyé la balle vers le milieu du terrain de l’extérieur du pied gauche plutôt que de tenter un tir maladroit du pied droit. Sa parabole a trouvé Ribéry, qui a éliminé le gardien adverse et marqué.

Les commandes réagissent bien et rapidement, même si je n’ai pas assisté à de grands tours de magie avec le ballon. Des améliorations devraient être effectuées à cet égard par rapport au titre précédent. J’ai eu l’impression que PES 2015 voulait donner plus d’espace à l’imprévisibilité typique du football, impression qui s’est confirmée à chaque rebond de la balle, moins prédéterminé (bien que celle-ci prenne parfois des trajectoires exagérées).

PES 2015 Pogba

Ambiance, exultation et replay toujours parfaits

S’il y a un aspect sur lequel Pro Evolution Soccer a toujours réussi à dépasser FIFA, c’est d’être capable de reproduire l’atmosphère des matchs sur l’écran de votre ordinateur ou console.

Dans PES 2015, ce sentiment a encore été amélioré. L’entrée des équipes sur le terrain et la “prise de vue” des gradins transmettent immédiatement le sentiment des grands matchs, principalement grâce à une meilleure définition du public dans les tribunes, et pas seulement pendant les scènes où le match est arrêté.

Mais ce qui m’a le plus impressionné, c’est l’exultation qui se dégage. Après avoir mis la balle dans les filets, Ribéry a couru vers la caméra située sur la ligne de touche, il l’a saisie à deux mains et a commencé à crier et à l’agiter, comme un joueur de football en pleine euphorie. Les détails du visage du joueur français ont été fidèlement reproduits de manière très réaliste, un signe que Fox Engine tient ses promesses. Les ralentis de PES 2015 sont aussi convaincants que d’habitude, avec de nombreux plans de caméra différents.

PES 2015 Stadium Camera

Certains aspects à améliorer, mais sur la bonne voie

Le représentant contre qui nous avons joué nous a fait remarquer que PES 2015 était beaucoup plus précis et présentait une meilleure définition que la version précédente et, même si nous n’avons pas eu accès au menu permettant de changer la météo, il nous a assuré que nous pourrions jouer sous la pluie et la neige dans la version finale.

Nous avons noté des points d’amélioration, notamment au niveau des rebonds et trajectoires de la balle qui semblaient artificiels. Cependant, les mouvements de la balle sont fluides et l’effet “boule de bowling” paraît avoir disparu. L’IA des joueurs de l’équipe doit être encore perfectionnée: parfois, vous serez laissé seul au milieu d’adversaires car aucun espace ne permet l’insertion de vos coéquipiers. De ce point de vue, les actions de l’équipe sont toujours plus faibles que dans FIFA.

Le PES 2015 que nous avons vu et auquel nous avons joué n’est pas, bien sûr, le jeu final et pourrait changer encore avant sa sortie, même s’il se trouve déjà à un stade très avancé de son développement. Bien que certains aspects restent à améliorer, Konami nous a paru sur la bonne voie avec son nouveau jeu de foot, grâce à une plus grande fluidité du gameplay, une meilleure réponse des commandes et la puissance du moteur graphique Fox Engine.

Face aux légères améliorations apportées au gameplay de FIFA 15, le titre de Konami pourrait même rattraper du terrain sur le jeu d’EA, sans toutefois le rejoindre complètement. Mais pour savoir qui gagne entre PES 2015 et FIFA 15, nous devrons attendre la sortie des deux jeux, prévue pour la fin septembre.

Vous voulez savoir comment sera le jeu EA, le rival de PES? Lisez notre test de FIFA 15.

Quel est pour vous le meilleur jeu vidéo de football, FIFA 15 ou PES 2015?

A lire:

FIFA 15: Lionel Messi meilleur que Cristiano Ronaldo, Ibrahimovic 4ème

FIFA 15: voici le TOP 50 des meilleurs joueurs [50-41]

FIFA 15: la nouvelle génération de gardiens fait aussi des erreurs

Article original écrit par Daniel Barranger le 25 juin 2014, mis à jour le 13 octobre 214- Softonic.com. Traduit et adapté de l’italien.

Voir tous les commentaires
Commentaires en cours de chargement

Publicité

Articles les plus récents

Top téléchargements

Publicité